fbpx

Balade d’automne exquise et pensive 1/3

par Oct 2, 2018Bien dans son assiette0 commentaires

L’automne est une délicieuse saison pour se balader et se ressourcer. Faites le plein de vitalité avec les cueillettes de saison et retrouvez les propriétés de ces trésors gustatifs généreusement mis à portée de nos paniers par dame Nature!

La lumière se tamise et les jours deviennent plus timides. La douceur des teintes vient éteindre doucement le feu de l’été, et fait la promesse d’une fraîcheur qui tranquillement, s’installe. Dans un monde où la technologie et nos modes de vie estompent les saisons, il fait bon sentir que l’automne point.

Il y a dans les balades d’automne une vérité simple : les temps de pause, doux et suaves, sont nécessaires. Essentiels même. A la réflexion, à l’introspection, aux temps de silence qui nous accompagnent sereinement vers l’hiver.En attendant ce dernier, réjouissons-nous des trésors généreusement mis à portée de nos paniers par la nature.

Automne : douceurs rouges, violines ou noires

Selon les latitudes, on peut encore trouver sur nos chemins en ce début d’automne, mûres et framboises qui égaieront nos papilles. Délicieuses par leur douceur, elles se consomment très facilement nature et c’est bien là la difficulté…Ne pas toutes les manger en cours de cueillette.

Les ronces affectionnent les bords de sentiers ensoleillés, elles font le plaisir des randonneurs. S’il reste des mûres dans le panier au retour de la balade, une tarte en fera un goûter délicieux. Et si vos provisions sont suffisantes, une confiture ou une gelée raviront vos matins. Mais ces préparations, aussi savoureuses soient-elles, vous priveront par leur cuisson, de leurs vitamines et ainsi, de leurs vertus antioxydantes. Car les mûres sont riches en folates et vitamines C et E. Elles contiennent également du fer, du cuivre et du manganèse. Leurs flavonoïdes influencent le rapport bon et mauvais cholestérol, et favorisent le bon fonctionnement cardio-vasculaire. Les propriétés antipyrétiques et anti-inflammatoires de la mûre en font un fruit utile car appétant, même affaibli ou malade.

La mûre est l’amie des voies urinaires, c’est en effet un diurétique intéressant. Riche en fibres, elle est laxative et aurait une action antiparasitaire et apaisante des muqueuses stomacale et intestinale. Aussi bonnes en bouche que pour sa santé, les mûres, souvent délaissées car protégées par les épines des ronces, méritent un arrêt cueillette.

De nombreux traités médicinaux mentionnent l’usage des feuilles et racines des ronces. Tandis que les Amérindiens soulageaient les asthénies et les diarrhées sévères avec une décoction de racines, les Grecs de l’Antiquité utilisaient la mûre gorgée du sang des Titans contre les maux de gorge.

Acidulée et pétillante en bouche, la framboise se trouve souvent en lisière de forêt, en plaine ou en moyenne montagne.

Elle aussi est diurétique et laxative, et a une bonne teneur en vitamine B9 et C. Mais c’est par sa forte charge minérale que celle-ci étonne, puisqu’elle fournit plus de 1300 mg de minéraux pour 100 kilocalories ! Sa charge en magnésium, calcium et fer en font un allié santé au goût apprécié de tous, y compris des enfants. Riche en antioxydants, elle a tout d’une grande et en plus, elle a une très faible charge glucidique.

Le framboisier est une plante très féminine, majeure en naturopathie ; hormis son aspect assainissant des voies urinaires, c’est un tonifiant utérin et un régulateur hormonal majeur, aux vertus profondément restauratrices et équilibrantes du terrain.

Autre délice d’automne : la figue. Les figuiers sont méditerranéens, mais se sont parfois éloignés de ses rivages. Si vous avez la chance de trouver un figuier au cours de votre balade, prenez le temps d’en garnir votre besace.

Teneur en fer, alcanisante par sa forte charge minérale, antioxydante, régulatrice du métabolisme lipidique, riche en fibres, protectrice de l’appareil cardio-vasculaire, la liste est longue des vertus de ce super fruit, à consommer frais ou séché.

Tartes, gâteaux et confitures de figues sont des merveilles gustatives. Mais la figue s’associe aussi très bien aux saveurs salées. Une tartine de fromage de brebis, figues, miel et noix est un pur moment de bonheur.

Delphine LENTZ

Naturopathe

 

À venir

– Dans les sous-bois, baies et champignons

– Clairières et hors-pistes : coin, noix et noisettes

 

 

 

Envie de préserver sa santé ?

Téléchargez gratuitement votre guide découverte " la naturopathie et ses principes"

VOTRE PROGRAMME SANTÉ ET VITALITÉ

accédez au programme fleurs de Bach

Gestion du stress et des émotions, développement personnel pour vous et toute votre famille

Share This
%d blogueurs aiment cette page :