fbpx

Effet miroir, outil de développement personnel ?

Bien dans ses baskets

Vous êtes fréquemment en train de vous comparez aux autres ? De juger l’autre soit en négatif soit en positif ? Et vous avez conscience de le faire ? Cet effet miroir est en fait un processus qui parle de Soi, mais lequel ? Comment pourrait-il être source de croissance ?

Dans mon cabinet lors de consultations ou au sein des entreprises dans lesquelles j’interviens, je suis souvent témoin d’échanges au cours desquels la personne parle d’un autre : un personnage de film, un proche, un(e) collègue de travail en termes élogieux ou désapprobateurs. «  Ah quel humour, j’envie sa capacité d’improvisation ! » ; « Ah c’est insupportable quand mon collègue décharge toute sa colère sur moi alors que je lui ai simplement demander d’arrêter de me harceler au téléphone ! » ; un autre de décrire « il me laisse faire tout le travail, je me retrouve à ne plus pouvoir faire le boulot pour lequel je suis sensé être payé(e), je suis dans une m…e noire et c’est toujours pour ma pomme ! » ; « Dans mon couple c’est mon mari qui est fort pour nous deux, heureusement que je m’appuie sur lui, sans lui je ne suis rien»….

Ces quelques bribes de conversations mettent en avant les comparaisons entre soi-même et l’autre, des allers et retours entre ce que je vis à l’intérieur et ce que je montre à l’extérieur. Erasme dans l’Eloge de la folie avance l’idée suivante : « Dites-moi, je vous prie, peut-on aimer quelqu’un, quand on se hait soi-même ? Peut-on vivre en bonne intelligence avec les autres, quand on n’est pas d’accord avec son propre cœur ? »

L’effet miroir parle de Soi, mais de quoi exactement ?

  • Dans nos interactions sociales, amicales, affectives, professionnelles, nous sommes exposés à ce que l’on appelle « l’effet miroir » ; c’est à dire aux projections psychologiques. Au sens psychanalytique du terme, les projections psychologiques sont les opérations par lesquelles le sujet expulse de soi et localise dans l’autre, des qualités, des sentiments, des désirs qu’il méconnaît ou refuse en lui. Lorsque nous réagissons aux autres qu’ils soient médisants ou suscitent notre jalousie, nous nous connectons à ces projections qui nous échappent. Au sens plus large, nous projetons sur les autres nos émotions, nos fausses croyances et nos complexes inconscients. Par le mécanisme des projections psychologiques, nous percevons chez l’autre des aspects de nous-mêmes que nous refoulons par peur de nous confronter à cette partie sombre de notre psyché.
  • Cette partie sombre de notre personnalité parle de nos failles narcissiques : des moments de désamours avec nous-même. Être en contact avec nos failles narcissiques, c’est reconnaître que l’enfant que nous avons été a souffert de manques de reconnaissance et d’approbation, d’être regardé avec admiration et amour par nos parents ou un membre qui a compté pour nous. L’adulte que nous sommes aujourd’hui continue de souffrir de ces manques et tente de les satisfaire tant bien que mal.

Comment l’effet miroir est-il source de croissance personnelle ?

Le narcissisme est un concept dynamique. Nous alternons entre un hypo narcissisme (je me mets en retrait, victime) et un hyper narcissisme (je suis Moi, Moi, mieux que les autres). Chacun d’entre nous vit des moments narcissiques.

Parvenir à un narcissisme bien dimensionné signifie s’aimer soi-même avant de pouvoir aimer les autres. Une première étape de croissance est d’avoir le courage de reconnaître nos moments narcissiques. Une deuxième étape est de pouvoir enfin nous rencontrer, nous respecter entièrement et nous aimer. Pour se guérir de l’intérieur, et non pas du regard de l’autre.

NATUROPATHIE : VOTRE GUIDE OFFERT

Trois types d’approches nous y aident :

1-Le développement personnel : j’apprécie « la matrice de la fenêtre de Johari » mise au point par Josph Luft et Harrington Ingham en 1955. Elle s’inspire de la programmation neurolinguistique. L’objectif de cet outil est de vivre de plus en plus souvent dans l’ouverture de Soi, en nous permettant d’éclairer notre zone aveugle. Cette zone représente l’image qu’ont les autres de nous, mais que nous ne connaissons pas de nous. Cette partie est essentiellement due à des actions inconscientes de notre part : communication non-verbale, lapsus, tics de langage… Ce processus de meilleure connaissance de soi et d’ouverture passe par une demande de feed-back régulière aux autres. En savoir plus sur cette méthode ici.

2-La pratique engagée dans la méditation notamment avec Fabrice Midal, philosophe et fondateur de l’école occidentale de méditation. Plus de renseignements sur :  www.fabricemidal.com. Il est notamment l’auteur de  «Sauvez votre peau, devenez narcissique»

3-Le travail thérapeutique. Par sa qualité d’accueil, d’écoute et de présence le thérapeute protège et valorise le narcissique de son patient pour lui permettre petit à petit de pouvoir repérer, reconnaitre ses failles et apprendre à s’aimer à sa juste valeur.

Et vous, quand commencez-vous à vous aimez pour ce que vous êtes ?

Isabelle VENTURINI était psychologue en psychothérapie intégrative, coach professionnelle, formatrice de sessions de développement personnel « Prendre sa place, développer son influence et son aisance relationnelle » 

 

Envie de préserver sa santé ?

Téléchargez gratuitement votre guide découverte " la naturopathie et ses principes"

VOTRE PROGRAMME SANTÉ ET VITALITÉ

accédez au programme fleurs de Bach

Gestion du stress et des émotions, développement personnel pour vous et toute votre famille

Envie de préserver sa santé ?

Midi sous la Lune protège vos données,
vous ne serez pas spamé.

Découvrez les 11 clés essentielles qu’enseigne la naturopathie pour cultiver sa santé et sa vitalité naturellement

Inscrivez-vous pour recevoir votre guide découverte

En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir votre guide découverte, les newsletters, les articles exclusifs et les offres de programmes de Midi sous la Lune

Zen et efficace pour les examens

Bien dans ses baskets

Baccalauréat, brevet des collèges, examen de validation final, soutenance… Ils sont souvent synonymes de stress .Mieux les appréhender, c’est possible.

La fin de l’année scolaire approche, et avec elle son lot d’échéances et d’épreuves en tout genre. Et il y en a pour tous les âges ! Plus ou moins bien vécues selon les individus, ces épreuves sont souvent synonymes de stress, voire d’anxiété ou d’angoisse. Petite leçon en 10 conseils « naturo » pour les appréhender autrement. 

Conseil n°1 : RESPIRER !

La présence d’oxygène est nécessaire au mécanisme de fabrication d’énergie par notre organisme et à l’oxygénation de nos cellules. Nous respirons de manière automatique, mais nous respirons souvent mal. La pratique de respirations conscientes profondes (ventrales) 5 minutes matin et soir est un moyen d’amplifier notre volume respiratoire et de libérer notre diaphragme, souvent « bloqué » en période de stress.

L’exercice physique est un bon moyen de décharger les tensions et de respirer. Inutile de se lancer dans des compétitions, ce n’est pas le moment.

Conseil n°2 : SE NOURRIR DE BONNES CHOSES !

En période de préparation d’examen, on a tout intérêt à ne pas sur-solliciter notre organisme en l’épuisant par des digestions longues et fastidieuses. Favorisez une alimentation légère et revitalisante : légumes et fruits frais, crudités, fruits oléagineux (notamment les amandes !), graines germées, algues, levure de bière, céréales légères semi-complètes ou complètes, poisson de qualité, viande blanche légère, volaille.

Limitez les repas copieux le soir, privilégiez un bon petit-déjeuner complet.
Buvez une eau de qualité faiblement minéralisée (- de 120 mg/ L de résidus à sec) pour soutenir les efforts d’élimination de votre organisme.
Evitez les fritures et les grillades, privilégiez les cuissons à la vapeur douce, au wok, à l’étouffée pour préserver les nutriments de vos aliments.

Enfin, n’oubliez pas d’apporter à votre organisme des acides gras de qualité, il en a bien besoin ! Huiles de germe de blé, noix, sésame sont particulièrement indiquées, en association avec celles d’olive, de carthame, de colza… Variez les saveurs et consommez 2 à 3 cuillères à soupe de ces huiles. Choisissez les de qualité biologique et de première pression à froid et bien sûr, ne les faites pas cuire (sauf l’huile d’olive).

Conseil n°3 : DORMIR !

Il est impératif de dormir suffisamment et qualitativement. Passez des nuits blanches à réviser n’est, de loin, pas la meilleure des choses. Veillez à écouter vos besoins et vos limites.
Pour ceux trop stressés pour trouver le sommeil, pensez aux huiles essentielles (2 gouttes de  Marjolaine à coquille ou de lavande vraie sur l’oreiller ou en application sur les poignets seront très efficaces), aux bains tièdes et relaxants (là aussi, les huiles essentielles ont leur place), aux respirations ventrales !

Une courte sieste peut aussi permettre de récupérer, si vous en avez l’occasion.

Conseil n°4 : LIBERER LES EMONCTOIRES 

En adoptant une alimentation allégée et nutritive, et en soutenant les processus d’élimination de l’organisme :

– favorisez votre transit intestinal par une consommation d’aliments riches en fibres, en buvant en quantité et par le mouvement.
soulagez votre foie grâce à une alimentation hypotoxique. Pensez aux légumes soufrés (ail, oignons, échalotes, crucifères, radis noir..)
– facilitez le travail de vos reins en buvant en quantité une eau de qualité.

Si vous sentez trop surchargé, optez pour des allègements alimentaires avec par exemple un bouillon en remplacement du repas du sois, un jus vert en remplacement du petit-déjeuner ou du déjeûner.

Evitez les détox trop brutales, mais un soutien à l’aide de tisanes douces détoxifiantes est le bienvenu.

Conseil n°5 : SOUTENIR SES SURRENALES

En charge de la gestion des situations de stress, les surrénales jouent un rôle majeur dans la régulation hormonale (adrénaline, noradrénaline, cortisol) et elles sont fortement impactées lors de périodes de tensions, d’anxiété.

L’acérola, le bourgeon de cassis (Ribes Nigrum) ou encore l’éleuthérocoque soutiennent efficacement l’énergie des surrénales, en fonction de votre tempérament.

2 à 3 gouttes d’huile essentielle d’épinette noire (Picea Mariana) en application locale soulageront également ces glandes.

Conseil n°6 : FAIRE LE PLEIN DE VITAMINES ET MINERAUX

L’alimentation est la première source d’apport de vitamines et minéraux. Il est parfois nécessaire d’apporter un coup de pouce supplémentaire en se tournant vers des compléments : complexe synergique de vitamines qualitatives, Plasma de Quinton sont des choix pertinents pour vous aider dans vos révisions.

Pensez également aux complexes riches en antioxydants  à base de  ginkgo-biloba, ginseng, curcuma…là aussi, selon votre tempérament.

Conseil n°7 : UTILISER LES HUILES ESSENTIELLES

Les huiles essentielles ont toute leur place dans votre préparation aux examens, que ce soit pour vous stimuler ou au contraire pour vous apaiser.
Les esters ont un effet relaxant. Utilisez-les pour garder votre calme, faciliter vos temps de repos et apaiser vos inquiétudes. Le petit grain bigarade (Citrus aurantium ssp aurantium-feuilles), la lavande vraie (Lavandula Angustifolia off) à l’odeur agréable sont conseillés.

Optez pour des huiles essentielles riches en monoterpénols ou en monoterpènes pour vous donner un coup de fouet : le pin sylvestre (Pinus Sylvestris) ou le cyprès (Cupressus Sempervirens) sont des stimulants généraux puissants, la menthe poivrée (Mentha piperita) vous extirpera de votre somnolence si besoin.

Le jour de l’examen, le mélange suivant appliqué sur la pointe du sternum vous donnera vigueur, optimisme et confiance :

HE Petit grain bigarade 1 goutte
HE Ylang Ylang 1 goutte
HE Mandarine 2 gouttes

Pensez également aux vertus du laurier noble (Laurus nobilis) en olfactothérapie, symbole de victoire et de gloire !

Conseil n° 8 : PENSER AUX BOURGEONS ET AUX FLEURS DE BACH

La gemmothérapie constitue une autre aide précieuse pour préparer vos examens.

Le bourgeon de cassis (Ribes Nigrum Bg) a une action sur le système nerveux et sur les surrénales, en plus de son action drainante. L’olivier (Olea Europea JP) est utile pour un bon fonctionnement cérébral. Les jeunes pousses de romarin (Rosmarinus officinalis) ont une action anti-oxydante et circulatoire intéressante.

Les Fleurs de Bach vous accompagneront en douceur jusqu’au jour J. Selon que vous soyez envahi par la peur de l’échec (Mimulus), que le manque de confiance vous handicape (Larch) ou que vous vous sentiez débordé par les évènements (Elm), les 38 elixirs floraux vous permettent de mieux gérer vos émotions. Le jour de l’examen, pensez à avoir le complexe Rescue à portée de main pour palier à une éventuelle crise de stress.

Conseil n°9 : ETRE OPTIMISTE, CONFIANT ET ENTHOUSIASTE

La pensée est créatrice. Alors nourrissez-vous de pensées et de projections positives et valorisantes. Imaginez-vous après vos examens, dans un sentiment de réussite et de fierté !

Utilisez les multiples outils à votre disposition : séances de sophrologie, hypnose ericksonienne, méditation de pleine conscience, visualisation positive.

Tout simplement, faites confiance en vos ressources !

Prenez plaisir lors de vos apprentissages, soyez curieux et voyez plus loin que la simple épreuve à passer !

Sortez, passez du temps avec vos amis et en plein air afin de cultiver la joie, moteur de toutes les réussites ! Octroyez-vous des moments de détente et de plaisir !

Conseil n°10 : LACHER-PRISE

Au-delà de tous les conseils cités, n’oubliez pas que quel que soit l’enjeu et l’importance que vous accordez à votre bac, votre brevet ou votre soutenance, cela reste un examen ! Prenez du recul et de la hauteur ! Il ne s’agit pas d’être laxiste mais plutôt d’accepter ses limites et ne pas surévaluer l’épreuve. Considérez la comme un passage, une ouverture vers autre chose, et non comme une finalité en soi.

Alors bon courage, c’est la dernière ligne droite !

Avertissement : validez vos choix de compléments alimentaires, phytothérapie et aromathérapie auprès de votre praticien de santé naturopathe.

L’utilisation des huiles essentielles obéit à certaines règles de prudence, demandez conseil à votre naturopathe ou pharmacien spécialisé.

Tous les conseils proposés ci-dessous sont des conseils généraux. Une approche individualisée est conseillée afin de répondre au mieux à vos besoins selon votre terrain.

Delphine Lentz
naturopathe

 

Sources :

La naturopathie au quotidien, D. LEAUD-ZACHOVAL, Editions Medicis, 2011

Traité d’aromathérapie scientifique et médicale, M.FAUCON, Editions Sang de la Terre et Médial, 2012

_____________________________________________________________

☆Découvrez les 11 clés essentielles que vous enseigne la naturopathie pour préserver votre santé et booster votre vitalité : votre guide est offert ! 

☆☆☆ Vous ne voulez pas perdre de temps et apprendre et appliquer dès aujourd’hui et facilement en 12 étapes les connaissances des naturopahes et préserver l’avenir de votre santé? Le programme l’Instant Naturo est fait pour vous !

Envie de préserver sa santé ?

Téléchargez gratuitement votre guide découverte " la naturopathie et ses principes"

VOTRE PROGRAMME SANTÉ ET VITALITÉ

accédez au programme fleurs de Bach

Gestion du stress et des émotions, développement personnel pour vous et toute votre famille

Envie de préserver sa santé ?

Midi sous la Lune protège vos données,
vous ne serez pas spamé.

Découvrez les 11 clés essentielles qu’enseigne la naturopathie pour cultiver sa santé et sa vitalité naturellement

Inscrivez-vous pour recevoir votre guide découverte

En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir votre guide découverte, les newsletters, les articles exclusifs et les offres de programmes de Midi sous la Lune

20 minutes chrono pour détendre le bas du dos


Bien dans ses baskets

Photo: Serge Mercier

Voici une série de postures de yoga spécialement pensée pour étirer et soulager le bas du dos afin de lui redonner confort et souplesse. Une séquence très simple de 20 minutes à peine à effectuer tous les jours en période de tension.

L’homme est un bipède dont le corps est fait pour bouger. Mais notre vie moderne nous impose bien souvent une position assise statique et prolongée, que ce soit au bureau, en voiture ou devant des écrans, dans laquelle les muscles posturaux profonds ne sont plus sollicités comme il le faudrait, ce qui se traduit bien souvent par des tassements, des inconforts ou des douleurs dans le haut et le bas du dos. Ces douleurs peuvent devenir chroniques et nous gâcher la vie si rien n’est fait pour y remédier.

Voici votre séquence à effectuer tous les jours en période de tension.

Posture de repos : savasana
Pour commencer, allongez-vous sur le dos et reprenez contact avec vos sensations. Les deux bras sont placés le long du corps, paumes des mains vers le ciel. Fermez les yeux et adoptez une respiration douce et tranquille, en allongeant l’expiration afin de « dissoudre » les tensions musculaires dans tous le corps.
Restez là 2 minutes.

Jambes au mur :
viparita karani
Placez-vous près d’un mur. Allongez-vous sur le flanc jambes fléchies en chien de fusil et rapprochez le bassin du mur puis tournez-vous sur le dos et tendez les jambes vers le ciel, en appui contre le mur. Si nécessaire, reculez légèrement le bassin afin de trouver la posture la plus confortable pour vous.
Restez là 3 minutes.

Posture du chas de l’aiguille : sucirandrasana
Maintenant, quittez le mur et allongez-vous sur le dos. Fléchissez les jambes et posez les deux pieds sur le sol.
Déposez la cheville droite au-dessus du genou gauche puis passez les mains sous la cuisse gauche afin de ramener les jambes contre la poitrine. S’il n’est pas possible d’attraper vos cuisses, passez une sangle autour des jambes pour les rapprocher de la poitrine. Détendez au maximum tout le corps.
Restez dans la position 3 minutes puis inversez les jambes et restez de nouveau 3 minute de l’autre côté.

Posture du chas de l’aiguille : sucirandrasana
Maintenant, quittez le mur et allongez-vous sur le dos. Fléchissez les jambes et posez les deux pieds sur le sol.
Déposez la cheville droite au-dessus du genou gauche puis passez les mains sous la cuisse gauche afin de ramener les jambes contre la poitrine. S’il n’est pas possible d’attraper vos cuisses, passez une sangle autour des jambes pour les rapprocher de la poitrine. Détendez au maximum tout le corps.
Restez dans la position 3 minutes puis inversez les jambes et restez de nouveau 3 minute de l’autre côté.

Torsion au sol :
jathara parivartanasana
Ramenez les deux jambes fléchies contre la poitrine puis basculez-les doucement sur le côté droit. Tournez la tête vers la gauche, à l’opposé des jambes. La fesse gauche décolle du sol mais les deux épaules restent à plat. En cas de tension dans le bas du dos, placez un coussin sous les genoux pour les soutenir et/ou entre les deux jambes.
Restez dans la position 3 minutes puis basculez doucement les jambes de l’autre côté et restez de nouveau 3 minutes.

Relaxation finale :
savasana
Pour terminer en douceur, fermez les yeux, tendez les jambes sur le sol, les deux bras le long du corps, paumes des mains vers le ciel, et détendez-vous complètement.
Restez là 3 minutes puis sortez tranquillement de la relaxation. Vous pouvez vous étirer comme un chat, bâiller, soupirer, en prenant le temps dont vous avez besoin.

Selon le temps dont vous disposez, n’hésitez pas à rester un peu plus longtemps dans chacune des postures (4 ou même 6 minutes).

Namaste !

Nathalie Allégatière

Nathalie Allégatière est naturopathe et professeur de yoga à Aix-en-Provence. Retrouvez-la sur son site Internet www.allegatiere-naturo.fr/ et sur Facebook www.facebook.com/NathalieAllegatiereYoga/   

Comment atteindre un état de grande détente grâce au Yin Yoga

Le yin yoga, créé par l’Américain Paul Grilley dans les années 1990, associe les postures du hatha yoga indien classique et les principes de l’énergétique chinoise. Nathalie Allégatière, naturopathe et professeur de Yoga à Aix-en-Provence, nous en dit plus sur la richesse de cette pratique… À découvrir et à mettre en place dès la rentrée !

20 minutes chrono pour détendre le bas du dos


Voici une série de postures de yoga spécialement pensée pour étirer et soulager le bas du dos afin de lui redonner confort et souplesse.

Salutation au soleil : votre rituel du matin !

La salutation au soleil est l'un des rituels de yoga les plus pratiqués à travers le monde. Nathalie Allégatière, naturopathe et professeur de yoga, nous donne ici les clés d'une pratique dynamique à mettre en oeuvre dès le matin pour relancer la circulation de...

Les bienfaits de la respiration alternée 


La respiration alternée, nadi shodhana en sanskrit, est une pratique du souffle (pranayama) qui vise à rééquilibrer la circulation de l’énergie et à oxygéner toutes nos cellules. Voici comment la pratiquer! Selon l’approche expérimentée depuis des millénaires par les...

____________________________________________________

☆Découvrez les 11 clés essentielles que vous enseigne la naturopathie pour préserver votre santé et booster votre vitalité : votre guide est offert ! 

☆☆☆ Vous ne voulez pas perdre de temps et apprendre et appliquer dès aujourd’hui et facilement en 12 étapes les connaissances des naturopahes et préserver l’avenir de votre santé? Le programme l’Instant Naturo est fait pour vous !

Envie de préserver sa santé ?

Téléchargez gratuitement votre guide découverte " la naturopathie et ses principes"

VOTRE PROGRAMME SANTÉ ET VITALITÉ

accédez au programme fleurs de Bach

Gestion du stress et des émotions, développement personnel pour vous et toute votre famille

Bach to you !

Bien dans ses baskets

La gestion du stress et des émotions et l’une des trois techniques majeures de la naturopathie avec l’alimentation et le mouvement. Les fleurs de Bach sont alors un merveilleux outil pour nous aider à dépasser nos états émotionnels souffrants… Mais pas seulement ! Découvrez les trois champs d’application de ces précieux élixirs

Mis au point entre 1930 et 1936 par le médecin anglais Edward Bach, les élixirs floraux qui portent aujourd’hui son nom sont connus dans le monde entier et comptent des millions d’adeptes. S’ils ont un tel succès, c’est parce qu’ils sont non seulement simples d’utilisation, qu’ils sont sans effets secondaires et surtout qu’ils permettent d’harmoniser les états émotionnels souffrants par un mécanisme d’action aussi mystérieux qu’efficace. Mais pas seulement. Les élixirs floraux du Dr Bach sont aussi utiliser dans deux autres objectifs plus méconnus que je vous invite à découvrir.

Mais revenons d’abord plus en profondeur sur le domaine d’application le plus connu et le plus utilisé aujourd’hui pour les Fleurs de Bach : surmonter ses états psychiques et émotionnels souffrants.

Chacun d’entre nous souffre en effet d’une manière ou d’une autre d’états émotionnels négatifs.  La plupart du temps, nous préférons les ignorer ou « vivre avec » parce que nous ne savons pas vraiment comment nous en libérer simplement. Nous détournons notre attention, estimant que nous avons peut-être plus important à faire que de s’en occuper…. C’est pourtant là une grande erreur. Car les émotions négatives non gérées ont un impact non négligeable sur notre santé globale. Nous devons donc leur prêter toute notre attention.

Et grâce aux fleurs de Bach c’est en fait assez simple… puisqu’il s’agit se poser fréquemment la question suivante :

Comment est-ce que je me sens en ce moment? Les réponses qui viendront seront peut-être les suivantes : je me fais du souci pour mes enfants (Fleur de Bach : Red Chestnut), j’ai sans cesse mes soucis à l’esprit et cela m’empêche de dormir (White Chestnut), je suis en colère (Holly), je suis épuisé (Olive), je ressens de la rancune (Willow), j’ai peur de craquer (Cherry Plum)…. Il existe 38 fleurs de Bach et chacun d’entre elle correspond à un état émotionnel particulier.

Mais le processus ne s’arrête pas simplement là. Chacun de nous peut encore approfondir le processus en se posant ensuite les deux questions suivantes :

Y a-t-il eu un événement qui aurait pu provoquer cet état ? Il s’agit de partir à la recherche de l’autre émotion, un peu plus profonde, qui sous tend peut-être la première. Avec cette question, nous allons regarder les faiblesses que nous avons tendance à refouler…. Par exemple : Je suis en colère (Holly). Qu’est-ce qui a provoqué cet état ? Je me sens traité de manière injuste (Willow) par mon patron qui n’est jamais assez satisfait de mon travail.

Enfin un nouveau degré permet d’encore approfondir cette introspection : Existe-t-il une particularité chez moi qui explique que je me mette dans cet état? Si je regarde bien, je suis toujours confronté à cette difficulté avec mes patrons, les mêmes problèmes se répètent dans ma vie (Chestnut bud).

Ce seul champ d’application des Fleurs de Bach est immense et nous permet déjà d’aller très loin dans la recherche d’états émotionnels perturbateurs. Un vrai travail d’investigation en soi qui nous permet de revenir à nous ! D’où le titre de cette article 😉

Atteindre un objectif, réaliser ses buts

Le deuxième champ d’application très usité en fleurs de Bach consiste à enlever les barrières, les blocages émotionnels, qui nous empêchent de réaliser un projet spécifique, ou d’atteindre un but que nous nous sommes fixé. On utilise donc très couramment aussi la méthode des fleurs de Bach pour atteindre ses objectifs. C’est d’ailleurs très intéressants d’apprendre à identifier les blocages qui nous empêchent de sortir de notre zone de confort. Cela permet d’en apprendre beaucoup sur sa personnalité et sur ses faiblesses émotionnelles….

L’exemple le plus facile à prendre est celui de l’examen. J’ai un examen important à passer : j’ai peur de ne pas y arriver (Mimulus), je ne parviens pas à me concentrer car je suis sans cesse dans la lune (Clematis), je me sens dépassé par tout ce que j’ai à faire pour y arriver (Elm) etc…

NATUROPATHIE : VOTRE GUIDE OFFERT

Développer sa personnalité

Enfin, le troisième champ d’application est plus spécifiquement celui du développement de sa personnalité. Il permet d’engendrer un changement positif de la vie entière. Car les circonstances extérieures ne sont que le reflet de notre état intérieur.… Nous façonnons en effet notre vie selon nos états d’âmes. En développant sa personnalité, en accédant à son plein potentiel, nous développons une harmonie intérieure qui se reflètera dans notre vie extérieure.

Pascale Millier définit la méthode des Fleurs de Bach comme une « méthode simple et naturelle qui permet, à partir de fleurs sauvages, de surmonter les perturbations liées à différents états émotionnels, d’harmoniser nos émotions et de favoriser l’épanouissement de notre personnalité ».

Pour le Dr allemand Blome Götz, « l’effet des remèdes de Bach est particulièrement doux, à tel point que, la plupart du temps, on ne fait pas le rapprochement entre une amélioration et la thérapie des fleurs de Bach. On a plutôt l’impression que le changement est venu de ses propres forces ».

S’harmoniser, le plus tôt possible !

Dans l’approche du Dr Bach, l’état émotionnel négatif contient en lui la qualité qui lui correspond. La personne qui est dans la peur possède sans le savoir un grand potentiel de courage. Celle qui est dans l’imaginaire possède un grand potentiel de réalisation et de création. La prise de la fleur de Bach va donc agir comme une harmonisation. Il va permettre à la qualité d’être libérée pour s’exprimer et se développer. L’équilibre se rétablit.

Pour bien utiliser cette méthode, il est donc simplement nécessaire de prendre conscience des émotions qui nous traversent et reconnaître lorsqu’elles génèrent de la souffrance ou des tensions et nous en libérer avec la prise de l’élixir.  On arrive ainsi à se  guérir soi-même.

Les fleurs de Bach permettent ce qu’on appelle la métanoïa (de méta : aller ailleurs, se transformer ; et noïa : l’esprit de l’homme). Elles permettent de changer d’état d’esprit, de transformer un état négatif en son équivalent positif.

Les Fleurs de Bach agissent positivement sur notre personnalité et notre caractère. Elles peuvent donc avoir un impact très important chez les enfants et leur permettre de garder, malgré les influences négatives auxquelles ils sont forcément confrontés, un certain équilibre émotionnel qui leur permettra de s’engager dans la vie en développant leur plein potentiel.  Comme le résume Blome Götz, « Ainsi la thérapie des fleurs de Bach, si elles est commencée à temps, peut avoir un effet véritablement salutaire sur le chemin de la vie d’un être grandissant ».

Charlotte Guillot
Naturopathe

Midi sous la Lune proposera dès cette année une formation en Fleurs de Bach. Les pré-inscriptions sont ouvertes ici!

_____________________________________________________________

☆Découvrez les 11 clés essentielles que vous enseigne la naturopathie pour préserver votre santé et booster votre vitalité : votre guide est offert ! 

☆☆☆ Vous ne voulez pas perdre de temps et apprendre et appliquer dès aujourd’hui et facilement en 12 étapes les connaissances des naturopahes et préserver l’avenir de votre santé? Le programme l’Instant Naturo est fait pour vous !

Envie de préserver sa santé ?

Téléchargez gratuitement votre guide découverte " la naturopathie et ses principes"

VOTRE PROGRAMME SANTÉ ET VITALITÉ

accédez au programme fleurs de Bach

Gestion du stress et des émotions, développement personnel pour vous et toute votre famille

Envie de préserver sa santé ?

Midi sous la Lune protège vos données,
vous ne serez pas spamé.

Découvrez les 11 clés essentielles qu’enseigne la naturopathie pour cultiver sa santé et sa vitalité naturellement

Inscrivez-vous pour recevoir votre guide découverte

En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir votre guide découverte, les newsletters, les articles exclusifs et les offres de programmes de Midi sous la Lune

Salutation au soleil : votre rituel du matin !

Bien dans ses baskets

La salutation au soleil est l’un des rituels de yoga les plus pratiqués à travers le monde. Nathalie Allégatière, naturopathe et professeur de yoga, nous donne ici les clés d’une pratique dynamique à mettre en oeuvre dès le matin pour relancer la circulation de l’énergie et réveiller notre soleil intérieur. 

La salutation au soleil du yoga indien (surya namaskara en sanskrit) est l’un des rituels de prosternation au soleil pratiqués à travers le monde depuis des millénaires pour rendre hommage à l’astre sans lequel aucune vie ne serait possible sur Terre. Destinée à purifier le corps et à relancer la circulation de l’énergie, elle réveille aussi notre soleil intérieur, la lumière spirituelle présente en chacun de nous. 

 Je vous propose de découvrir la salutation au soleil pratiquée en yoga ashtanga (dynamique), qui diffère légèrement de celle du hatha yoga traditionnel. Pendant toute la séquence, laissez-vous porter par le rythme des inspirations et des expirations, comme le flux et le reflux d’une vague d’énergie.

Vous pouvez intégrer cette séquence à votre rituel matinal ou la réaliser à tout moment de la journée. Cinq à dix salutations enchaînées vous permettront de ressentir tous les bienfaits de ces postures. Mais bien sûr, n’hésitez pas à pratiquer plus longuement ! Comme toujours en yoga, la respiration se fait par le nez. Pour plus de confort, il est préférable d’avoir l’estomac, la vessie et les intestins vides.

La salutation au soleil est-elle accessible à tous ?

En cas de grossesse, de maux de dos ou de fatigue, vous pratiquerez la salutation tout en douceur, en n’hésitant pas à fléchir les jambes et à déposer les genoux au sol lorsque c’est nécessaire. Si vous êtes atteint(e) d’hypertension artérielle ou de glaucome, les postures inversées (tête vers le bas) seront réalisées avec prudence. Demandez conseil à un professeur de yoga qualifié.

La séquence étape par étape

 Le texte en bleu correspond au nom des postures en sanskrit. Pour plus de facilité dans votre apprentissage des postures, vous pouvez télécharger ici votre schéma

Samasthiti
Placez-vous debout à l’avant du tapis, les pieds joints et les bras le long du corps. Grandissez tout votre corps, de la plante des pieds jusqu’au sommet du crâne, le menton légèrement rentré vers le sternum, en déposant le regard sur le bout du nez.

 Inspirez, levez les bras tendus vers le ciel et joignez les mains paume contre paume au-dessus de la tête. Le regard est sur les pouces.

Uttanasana
Expirez, relâchez le buste vers le sol (le mouvement part du bassin) et amenez le front en direction des genoux, les mains posées de part et d’autre des pieds ou sur les tibias. Si nécessaire, fléchissez légèrement les jambes pour éviter toute tension dans le dos.

Inspirez, étirez le dos vers l’avant en ouvrant la poitrine et en relevant la tête.

Chaturanga dandasana
Expirez, prenez appui sur les mains et dégagez une jambe puis l’autre vers l’arrière et passez en planche, les jambes et les bras tendus. Les bras sont écartés de la largeur des épaules et les pieds de la largeur du bassin. Puis fléchissez les bras en les gardant proches du buste et déposez la poitrine au sol, coudes pointés vers le ciel.

Urdhva mukha svanasana
Inspirez, passez en « chien tête en haut » en repoussant le sol avec les mains, bras tendus, afin d’ouvrir et de soulever la poitrine. Engagez les cuisses, qui décollent légèrement du sol, et rentrez le nombril pour éviter de cambrer excessivement le bas du dos.

Adho mukha svanasana
Expirez, passez en « chien tête en bas » en montant le bassin vers le ciel, bras et jambes tendus, une posture qui évoque la forme d’une pyramide. Les talons s’abaissent en direction du sol, la tête est relâchée vers le bas et tout le dos s’allonge. Si le dos et les épaules ont tendance à s’arrondir, fléchissez légèrement les genoux pour pointer le bassin vers le ciel.

Restez là cinq longues respirations. Recherchez le minimum d’effort et le maximum de détente. Appréciez la posture…

Uttanasana
Inspirez, ramenez un pied puis l’autre entre vos mains, les jambes tendues ou légèrement fléchies, le dos étiré vers l’avant en ouvrant la poitrine et en relevant la tête.

Expirez, ramenez le front vers les genoux en relâchant la tête.

Inspirez, remontez le buste d’un seul bloc, les bras tendus vers le ciel paume contre paume, le regard sur les pouces. Le mouvement part du bassin.

Samasthiti
Expirez, ramenez les deux bras le long du corps, déposez le regard sur le bout du nez.

Vous avez maintenant terminé votre première salutation, bonne pratique !

Nathalie Allégatière

Nathalie Allégatière est naturopathe et professeur de yoga. Retrouvez-la sur son site Internet www.allegatiere-naturo.fr/ ainsi qu’à l’école de yoga Yama d’Aix-en-Provence www.yoga-aix-marseille.fr

_____________________________________________________________

☆Découvrez les 11 clés essentielles que vous enseigne la naturopathie pour préserver votre santé et booster votre vitalité : votre guide est offert ! 

☆☆☆ Vous ne voulez pas perdre de temps et apprendre et appliquer dès aujourd’hui et facilement en 12 étapes les connaissances des naturopahes et préserver l’avenir de votre santé? Le programme l’Instant Naturo est fait pour vous !

Comment atteindre un état de grande détente grâce au Yin Yoga

Le yin yoga, créé par l’Américain Paul Grilley dans les années 1990, associe les postures du hatha yoga indien classique et les principes de l’énergétique chinoise. Nathalie Allégatière, naturopathe et professeur de Yoga à Aix-en-Provence, nous en dit plus sur la richesse de cette pratique… À découvrir et à mettre en place dès la rentrée !

20 minutes chrono pour détendre le bas du dos


Voici une série de postures de yoga spécialement pensée pour étirer et soulager le bas du dos afin de lui redonner confort et souplesse.

Salutation au soleil : votre rituel du matin !

La salutation au soleil est l'un des rituels de yoga les plus pratiqués à travers le monde. Nathalie Allégatière, naturopathe et professeur de yoga, nous donne ici les clés d'une pratique dynamique à mettre en oeuvre dès le matin pour relancer la circulation de...

Les bienfaits de la respiration alternée 


La respiration alternée, nadi shodhana en sanskrit, est une pratique du souffle (pranayama) qui vise à rééquilibrer la circulation de l’énergie et à oxygéner toutes nos cellules. Voici comment la pratiquer! Selon l’approche expérimentée depuis des millénaires par les...

Envie de préserver sa santé ?

Téléchargez gratuitement votre guide découverte " la naturopathie et ses principes"

VOTRE PROGRAMME SANTÉ ET VITALITÉ

accédez au programme fleurs de Bach

Gestion du stress et des émotions, développement personnel pour vous et toute votre famille

Méditation : comment débuter ?

Bien dans ses baskets

Colonnes de nos magazines préférés, rayons « développement personnel » de nos librairies, applications proposées par nos si chers smartphones, la méditation devient une pratique incontournable pour quiconque cherche à améliorer son bien-être et sa santé. Alors qu’on voudrait bien s’y mettre pour profiter de tous ses bienfaits, on se retrouve parfois bien démunis face aux caprices de notre mental… Petit mode d’emploi pour débuter et surtout continuer à pratiquer.

 

Vous avez remarqué comme pas un jour ne passe sans qu’on ne croise ou qu’on n’entende le mot « méditation ». J’exagère à peine. Cette pratique encore peu connue en Occident il y a quelques années et en passe de devenir courante. Et plus seulement chez les adeptes du yoga. Non non. Des instits, des profs, réussissent même à la mettre en pratique dans leur classe en maternelle ou à l’école élémentaire et en constatent chaque jour les bienfaits sur nos chères têtes blondes. Christophe André, Matthieu Ricard, Franck Lenoir sans oublier David Servan Schreiber ou Bernard Giraudeau, pour n’en citer que quelques-uns, ils sont (ou ont été) nombreux à participer à la démocratisation de la méditation.

Petite histoire d’une pratique millénaire

La méditation est pourtant une pratique millénaire. Elle a vu le jour en Inde il y a plus de cinq mille ans et c’est au XVIIIème siècle, qu’elle parvient en occident. Il faudra pourtant attendre les années 1920 avec la publication du “Livre tibétain des morts” pour que la méditation commence vraiment à intéresser les occidentaux et les années 1960 pour que cette pratique se laïcise grâce au Yoga. La méditation entre dans les années 1980 dans le domaine médical aux Etats-Unis grâce au programme Mindfulness mis en place pour réduire le stress et traiter des patients souffrant de maladies chroniques.

Les bienfaits sur la santé

Car oui, la méditation peut réduire les symptômes des douleurs chroniques! Sa pratique, régulière évidemment, permet aussi d’augmenter l’occurence des émotions positives dans nos vies comme les sentiments de joie, d’enthousiasme, de fierté. Elle améliore aussi nos capacités d’attention, prévient les troubles cardiovasculaires, et booste notre système immunitaire, notre vitalité et tellement encore d’autres bienfaits !

En tant que naturopathe, je suis parfois (souvent) amenée à en conseiller la pratique à mes clients tant le stress empoisonne leur vie sans même parfois qu’ils s’en rendent compte. Eh oui, l’être humain a une grande capacité d’adaptation. C’est une très bonne chose car cela lui a permis et permet encore de survivre mais face au stress chronique, cette capacité devient dangereuse. La méditation est l’une de techniques que nous pouvons alors facilement mettre en place. Pourquoi ?

Les avantages « pratiques »

Pour méditer, pas besoin d’ouvrir son porte-monnaie. C’est une pratique financièrement très accessible. Même si des cours collectifs et des applications existent (et tant mieux !), la méditation reste accessible à toutes celles et ceux qui n’auraient pas les moyens d’acheter ces services sans pour autant être moins efficace. Si tant est qu’on la pratique comme il se doit.

La méditation peut se pratiquer partout. Oui, oui, partout: dans le métro, en faisant la queue (non plus au supermarché mais) dans son magasin d’alimentation biologique préféré, en faisant la vaisselle… C’est vrai, je l’avoue : dans ces lieux et à ces moments-là, il nous faut déjà avoir un peu de pratique. Mais la méditation peut plus simplement se pratiquer sur son lit, dans son canapé … Il suffit juste d’un petit moment tranquille. Oui parce que méditer peut se pratiquer à n’importe quelle heure de la journée (ou de la nuit). Nous devons simplement nous créer une petite bulle dans laquelle nous isoler quelques instants. Pas besoin de beaucoup de temps non plus. Au début quelques minutes peuvent suffire. Mais le plus important pour bénéficier de tous ses bienfaits c’est qu’elle devienne une pratique quotidienne et régulière, bien ancrée dans notre hygiène de vie. Eh oui, c’est peut-être là que la bât blesse : la persévérance. Voici donc quelques conseils pour débuter et surtout installer la méditation dans votre quotidien.

Les différents types de méditation

Tout d’abord choisissez le type de méditation que vous souhaitez pratiquer. Parce qu’il y en a plusieurs. Les quatre plus connues sont la méditation de pleine conscience, la méditation transcendantale, la méditation zen et la méditation vipassana.

L’approche de la pleine conscience vise à être pleinement éveillé à l’instant présent. Pour cela on se concentre sur son corps, son environnement, ses sensations qu’il s’agit d’accueillir, d’accepter, simplement sans jugement. Alors que la méditation transcendantale se base sur l’utilisation de mantras (Aum par exemple) comme support de concentration, la méditation zen favorise quant à elle l’observation. Enfin la médiation Vipassana se concentre sur la respiration.

Toutes ces techniques différentes poursuivent cependant un objectif commun: être plus présent à soi, ici et maintenant, et au monde qui nous entoure. 

La médiation ? On fait comment?

Tout d’abord, choisissez le moment qui vous convient le mieux. En fin de journée après avoir quitté votre travail et avant de rentrer chez vous pour favoriser la détente et commencer un moment tout neuf de votre journée; le soir pour évacuer les tensions avant d’aller se coucher; le matin pour démarrer dans de meilleures conditions… Quoiqu’il en soit prévoyez-vous une bulle de quelques minutes chaque jour à la même heure que vous pourrez respecter. Vos journées sont tellement remplies que vous ne voyez pas bien comment vous libérer du temps? Il vous suffit de régler votre réveil 10 minutes avant pour mettre en place ce nouveau rituel. Ne l’oubliez pas : ce moment est le vôtre. Il est précieux et vous devez tout faire pour le préserver.

Choisissez ensuite un endroit propice : au début de votre pratique, il doit toujours être le même. Faites en sorte qu’il s’agisse d’un lieu douillet, qui sente bon (vous pouvez diffuser quelques huiles essentielles ou un peu d’encens) où vous n’aurez ni chaud, ni froid et où vous ne risquez pas d’être dérangée. Eteignez donc votre portable ! Veillez aussi à portez des vêtements dans lesquels vous vous sentez à l’aise et ôtez vos chaussures.

En position assise de préférence, le dos tenu par un dossier, les mains posées sur les genoux ou rassemblées, ou pour celles et ceux qui le peuvent, en position du lotus, jambes croisées, commencez par vous relaxer. Comment ? Fermez les yeux, inspirez profondément en gonflant le ventre puis expirez. Reprenez au moins trois fois cette respiration consciente et un peu forcée qui va permettre de détendre votre diaphragme. Concentrez vous sur l’air qui entre et qui sort de votre nez et prenez conscience des différences de températures. Puis en reprenant une respiration normale, prenez conscience de votre corps et de vos appuis. Demandez mentalement et simplement à tous vos muscles de se détendre.

Pour commencer laisser aller votre esprit. Observez comme il vagabonde, comme vos pensées se fixent, qu’elles soient positives ou négatives. Observez comme elles surgissent, puis passent à autre chose. Le but n’est pas d’essayer de faire le vide à tout prix. Ce serait une grave erreur. Le but est de toujours ramener votre attention sur votre respiration dès que vous prenez conscience que votre mental s’est échappé ailleurs. Sans vous jugez, tout simplement, ramenez à chaque fois que cela se produit votre attention sur votre respiration. Ne finissez jamais votre méditation sur un sentiment d’échec. N’ouvrez pas brutalement les yeux en vous jugeant sur le mode « je n’y ravie pas ! ». Ramenez d’abord votre attention sur votre respiration, posez une intention ou une visualisation de bien-être, de joie, d’amour, de pardon ou de guérison. Laissez votre coeur s’ouvrir un peu avant de réouvrir les yeux.

Installez ce rituel dans votre quotidien: c’est en méditant chaque jour, en vous y forçant un peu au début s’il le faut, que vous obtiendrez rapidement des effets. De merveilleux effets sur votre bien-être et votre santé !

Charlotte Guillot
Naturopathe 

☆Découvrez les 11 clés essentielles que vous enseigne la naturopathie pour préserver votre santé et booster votre vitalité : votre guide est offert ! 

☆☆☆ Vous ne voulez pas perdre de temps et apprendre et appliquer dès aujourd’hui et facilement en 12 étapes les connaissances des naturopahes et préserver l’avenir de votre santé? Le programme l’Instant Naturo est fait pour vous ! 

Envie de préserver sa santé ?

Téléchargez gratuitement votre guide découverte " la naturopathie et ses principes"

VOTRE PROGRAMME SANTÉ ET VITALITÉ

accédez au programme fleurs de Bach

Gestion du stress et des émotions, développement personnel pour vous et toute votre famille