fbpx

Automne : 5 gestes indispensables

Naturopathie

Voici expliqué ici tous les bons gestes naturo que vous pouvez mettre en place dès à présent pour passer un automne rempli de bonnes énergies tout en restant connecté.e à votre nature.

S en i vous prenez le temps d’observer la nature, vous constaterez que depuis la dernière semaine d’août l’énergie commence peu à peu à se faire moins intense. Vous pouvez l’observer par la parure des arbres, sur la durée des jours descendant subtilement, sur la floraison des fleurs, sur les températures. Tout cela de manière douce mais bien présente.

L’automne nous propose une énergie moins yang et une saison de transition avant le plongeon dans l’hiver. Les femmes pourraient la comparer à la période après l’ovulation, période où peu à peu l’énergie d’introspection s’installe.

Pour bien vivre cette transition et cette magnifique période, je vous invite à mettre en place 5 gestes qui pourront optimiser cette saison et vous faire du bien autant au corps qu’à votre esprit.

Soleil mon amour

Le soleil est un élément indispensable à notre santé physique, mentale et je dirais même spirituelle. C’est en 1984 que le psychiatre Norman Rosenthal a pu démontrer le lien entre la dépression et la lumière.

La luminosité agit comme un grand verre de bien-être  via un neurotransmetteur appelé sérotonine. Pour bénéficier de ses bienfaits sur notre moral et éviter les dépressions saisonnières, ne portez pas de lunettes de soleil car c’est par l’intermédiaire de nos yeux que cette luminosité est reçue et qu’elle sert alors d’antidépresseur naturel. Bien évidemment pensez toujours à vous gorger de soleil en n’omettant pas les précautions habituelles que ce soit sur les heures ou sur la durée d’exposition.

Le manque d’intensité lumineuse a également des conséquences sur une partie des enfants et adultes hyper actifs. C’est le constat d’une étude publiée dans la revue Biological Psychiatry qui met ce lien en évidence (https://www.sciencesetavenir.fr/infographies/hyperactivite-l-effet-protecteur-du-soleil_19411).

Ralentir

« La folie c’est de faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent » dit le proverbe. Voilà ce que ne nous propose justement pas le cycle des saisons ! Il s’agit bien au contraire de faire différemment à chaque saison afin d’utiliser l’énergie de celle-ci pour notre santé, nos projets, notre bien-être. En automne, il s’agit donc de ralentir le rythme très yang de l’été.

L’énergie automnale n’est pas pour autant celle de l’inaction comme l’est la saison d’hiver mais plutôt un enclenchement doux vers un changement de rythme qui se veut plus lent. Durant cette saison, changez par exemple l’intensité du sport que vous pratiquez ou bien changez tout simplement  de pratique. Avec le yoga, vous pouvez insérer une pratique plus yin, avec des postures sollicitant les organes de détoxification. Cela vous sera alors bénéfique. Il peut aussi s’agir d’organiser des moments d’inaction, des week-end plus reposants,  tout en continuant d’être dans le partage et l’extériorisation de l’été. En résumé, l’automne nous propose de prendre un temps pour commencer à glisser doucement vers l’intériorisation, la lenteur et l’introspection que nous offrira bientôt l’hiver.

Comme la sève des arbres commence peu à peu à descendre vers les racines et vers la terre, ce sont nos occupations et nos projets qui vont peu à peu prendre d’autres formes, d’autres rythmes. Suivre le rythme automnale c’est bénéficier de toute l’énergie de celle-ci pour enfin se respecter et respecter le rythme de la nature.

Soutenir son système immunitaire

Les changements de saisons peuvent être parfois des moments plus propices à l’ouverture des portes à des agents infectieux en tout genre. Afin de maintenir des actions préventives, il sera bénéfique de soutenir votre système immunitaire ou du moins en prendre soin. Ceci afin que la petite armée qui défend votre organisme puisse être parée à toute éventualité.

Pour cela un panel de bonnes habitudes peuvent être mise en place ou maintenu :

  • Consommer une alimentation de saison, variée et de qualité.

Vous pouvez privilégier la vitamine C dont les bienfaits sur le système immunitaire n’est plus à prouver (kiwi, persil, orange, acérola, jus d’argousier…). Mais également la vitamine D qui joue un rôle de stimulant des défenses. Stimulez sa synthèse grâce au soleil et consommez des poissons gras tel que le saumon ou le hareng par exemple, mais aussi des œufs.

  • Une cure de gelée royale

Sa teneur est très forte en nutriments, vitamines, minéraux et acides gras qui viendront renforcer votre système immunitaire. Elle contient des substances antibiotiques et antiseptiques qui pourront être un atout pour stimuler vos défenses immunitaires en prévention ou en récupération.

  • S’occuper de ses intestins

Et oui nos intestins, lit de milliards de bactéries, sont impliqués dans les défenses immunitaires de l’organisme. Faire attention à son microbiote est donc indispensable.

  • Ne pas se stresser !

En effet le stress agit comme un grand ralentisseur du système immunitaire. En cas de stress, le corps dans sa programmation archaïque va concentrer toutes les forces de l’organisme afin de fuir ou de combattre. Il n’y a plus alors que très peu d’énergie pour la réparation, la digestion ou pour se défendre contre des agressions extérieures.

Découvrez la naturopathie

Se coucher plus tôt

Le sommeil, on ne le dira jamais assez, est un pilier de votre santé. Le négliger, c’est ouvrir la porte du déséquilibre.

En automne, les jours raccourcissent. Notre sommeil est invité peu à peu à suivre le rythme de cette pénombre croissante. Après le rythme de l’été où le coucher tard, les diverses fêtes et les dîners entre amis vous amènent à passer des nuits plus courtes, il sera bénéfique en automne de revenir à des couchers plus tôt. « 22h30 au lit » ne sera pas une habitude incohérente et même bienfaitrice pour votre système immunitaire.

Durant la nuit le corps se pause, se repose, se répare et se nettoie. Il est donc important qu’un sommeil de qualité fasse parti de votre quotidien. Afin de le favoriser, stopper les écrans, écouter une musique apaisante, humer des huiles essentielles, faire quelques exercices de respiration peuvent être des outils très favorisants.

Détoxifier son organisme

La saison d’automne est, avec le printemps, une période plus propice pour détoxifier son organisme. Attention toutefois car une détox n’est pas bénéfique pour tout le monde ou du moins nécessite certaines conditions ! Un organisme fatigué, épuisé, déminéralisé devra être en priorité revitalisé avant de s’occuper de ses surcharges. Si et seulement si la vitalité est bien présente, la détoxification de l’organisme visera à nettoyer et à désencombrer le métabolisme des surcharges qui ont pu être accumulées durant ces derniers mois.

Comment faire ?

  • Choisir, au niveau alimentaire, ce que vous souhaitez expérimenter : le jeûne, la monodiète, régime restrictif. Ainsi que la durée : 2 jours, 3 jours, une semaine.

Une fois ce choix effectué, cette mise au repos digestif devra être encadré de journées plus légères au niveau alimentaire.

Par exemple si vous décidez de faire une cure de raisin de 3 jours. Il sera alors bénéfique :

3 jours avant éliminer les protéines animales, produits laitiers, excitants, graisses, produits industriels

2 jours avant éliminer les céréales

La veille s’alimenter uniquement de légumes.

Une fois votre cure effectuée, le chemin inverse sera à effectuer pour une remontée en douceur.

En cette saison, la cure de raisin est très prisée. Attention toutefois aux personnes diabétiques ou qui ont une résistance à l’insuline.

  • Choisir, si vous le souhaitez, des techniques accompagnant l’élimination par les différents émonctoires (portes de sorties des toxines de l’organisme) tel que :

Le foie : radis noirs, artichaut, chardon marie, bouillote sur le foie…

Les reins : bouleau, cassis, aubier de tilleul, reine des près, eau peu minéralisée…

La peau : bardane, pensée sauvage, hammam, brossage à sec…

Les intestins : aloès verra, la mauve, la bardane, le psyllium, les lavements, les bains dérivatifs, massage Chi Nei Tsang….

La réflexologie sera également une technique qui pourra aider l’ensemble des émonctoires dans l’élimination des toxines.

  • Une détox psychologique, émotionnel et mentale 

Pour cela adoptez un rythme plus en accord avec votre rythme physiologique et naturel, comme décrit dans le point précédent. En effet notre système nerveux autonome doit être en mode parasympathique, c’est à dire, en langage plus courant, en mode ralenti. Cela afin que l’organisme puisse se détoxifier. Une belle occasion de mettre en place des exercices de respiration, des marches dans la nature, de la méditation et un sommeil de qualité !

Vous avez maintenant toutes les clefs en main pour passer un automne plein d’énergie, dans le respect de votre nature.

Vanessa Dompé,
naturopathe
www.vanessadompe.fr

Envie de préserver sa santé ?

Téléchargez gratuitement votre guide découverte " la naturopathie et ses principes"

VOTRE PROGRAMME SANTÉ ET VITALITÉ

accédez au programme fleurs de Bach

Gestion du stress et des émotions, développement personnel pour vous et toute votre famille

Envie de préserver sa santé ?

Midi sous la Lune protège vos données,
vous ne serez pas spamé.

Découvrez les 11 clés essentielles qu’enseigne la naturopathie pour cultiver sa santé et sa vitalité naturellement

Inscrivez-vous pour recevoir votre guide découverte

En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir votre guide découverte, les newsletters, les articles exclusifs et les offres de programmes de Midi sous la Lune

Le noyer, remède d’automne

Naturopathie

Pour la naturopathie, l’automne est une saison majeure de transition (comme le printemps) au cours de laquelle il est important de préparer son organisme à entrer dans la saison froide. Voici toutes les bonnes raisons de choisir le noyer pour sa cure automnale

Dans un précédent article, j’évoquais l’importance de l’hygiène et de la flore intestinale et les bienfaits d’une cure automnale.

De nombreuses espèces végétales peuvent être utilisées pour accompagner votre cure automnale. Parmi elles, le noyer (Juglans Regia), mérite une attention particulière.

Effet de saisonnalité tout d’abord, pour être en cohérence avec le rythme de la nature. Les noix arrivent à maturité entre la fin septembre et début octobre et nous pouvons les consommer ensuite tout l’hiver, fraîches puis sèches. Fruit savoureux au goût légèrement amer, la noix est riche en lipides avec un fort taux d’acides gras polyinsaturés, dont 1/5ème environ sous forme d’acide alpha-linolénique (oméga 3) et un rapport optimal acides gras poly et mono-insaturés.

La noix est riche en fibres, en magnésium et en antioxydants, dont la vitamine E. Un cocktail fort intéressant dont on peut tirer bénéfice en consommant tous les jours une poignée de noix.

L’huile de noix est un véritable régal en cette saison, pour accompagner les salades et les légumes de saison. On tirera avantage de ses impacts positifs sur le système nerveux et sur le tube digestif, à condition bien sûr de la choisir de qualité biologique et de première pression à froid, et de veiller attentivement à sa conservation (elle s’oxyde très vite !)

En phytotologie, on trouve le noyer sous différentes formes (teinture mère, macérât glycériné, gélules, EPS, etc.). Si le brou, très astringent, est utilisé notamment pour lutter contre les parasites intestinaux, les feuilles et les bourgeons sont dotés de multiples vertus (régulation glycémique, troubles digestifs, désordres cutanés, etc).

En gemmothérapie, le bourgeon de noyer a une action particulièrement étonnante dans le monde végétal puisqu’il stimule la flore intestinale. Couplée à son action dépurative et astringente, il répond parfaitement aux besoins de la saison de drainer et d’épurer tout en nourrissant une flore saprophyte.

Découvrez la naturopathie

Par répercussion et grâce à son action sur le système digestif, le macérât de bourgeon de noyer agit au niveau cutané (puisque l’intestin dérive vers la peau la toxémie qu’il ne parvient pas à évacuer) et au niveau respiratoire (les poumons prenant aussi le relais d’un intestin débordé).

Tous ces éléments concourent à faire du noyer un remède de choix pour l’automne.

Le noyer est un arbre majestueux sensible au froid, à l’air stagnant et humide. C’est un arbre solitaire ; la juglone (une quinone produite par les feuilles et les racines de l’arbre) empêche la germination des autres espèces autour de lui. On peut faire l’analogie avec l’énergie de l’automne dont nous avons parlée et qui nous pousse à une forme de repli, parfois même de solitude favorisant l’introspection. Beaucoup d’entre nous sont sensibles au fond de l’air automnal, humide et stagnant, et abordent peut-être avec crainte cette saison transitoire pourtant essentielle pour se recentrer en douceur.

Pour finir, rappelons que le Dr Bach a préconisé l’utilisation du noyer (Walnut) pour accompagner les transitions et pour répondre à un besoin de protection de l’extérieur, tout en favorisant une reconnexion avec son moi profond.

Encore un parallèle avec la saison ?

Delphine Lentz,
naturopathe
https://www.facebook.com/delphinenaturopathe/

Envie de préserver sa santé ?

Téléchargez gratuitement votre guide découverte " la naturopathie et ses principes"

VOTRE PROGRAMME SANTÉ ET VITALITÉ

accédez au programme fleurs de Bach

Gestion du stress et des émotions, développement personnel pour vous et toute votre famille

Envie de préserver sa santé ?

Midi sous la Lune protège vos données,
vous ne serez pas spamé.

Découvrez les 11 clés essentielles qu’enseigne la naturopathie pour cultiver sa santé et sa vitalité naturellement

Inscrivez-vous pour recevoir votre guide découverte

En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir votre guide découverte, les newsletters, les articles exclusifs et les offres de programmes de Midi sous la Lune

Connexion à la nature : le début de la santé

Naturopathie

Nous sommes hélas de plus en plus coupés du lien à la nature. Si bienfaitrice pour notre santé et notre équilibre, la connexion à la nature peut se pratiquer pourtant très simplement chaque jour. Voici comment et pourquoi…

Le mois de septembre est un mois particulièrement chargé et dense pour bon nombre d’entre nous. Mise en place de nos projets, reprise du travail, des activités, des habitudes un peu mises de côté durant les vacances. Une vie toujours plus parfaite après laquelle nous courrons. Un parfait papa ou maman, un parfait époux ou épouse, une alimentation hyper paramétrée, une réussite et une progression professionnelle « exemplaire », un sportif ou sportive régulière…Bref nos différents rôles nous poussent vers une forme de pression discrète mais bien réel.

Nous ne prenons plus ou peu le temps pour développer ou entretenir un élément essentiel à notre santé : la connexion à la nature

La mise entre parenthèse du lien

A l’échelle de la vie humaine, nous visons et évoluons dans un environnement urbain depuis environ 300 ans. Sachant que les plus lointains de nos ancêtres sont apparus il y a 4 millions d’années et il y 200 000 ans pour l’homme actuel (appelé le sapiens-sapiens).

Ceci vous donne alors une vague idée du lien temporel de l’Homme et de son environnement naturel.

Nous sommes des organismes qui vivons, évoluons, grandissons de manière entièrement dépendante de la Terre et pourtant nous sommes littéralement coupés d’elle.

Aujourd’hui, même lorsque nous sommes dans la nature nous ne nous rendons pas compte qu’une partie de nous est tout de même isolée de celle-ci. Vous vous demandez laquelle ? Et bien ce sont nos pieds.

Depuis les années 60 où les matières synthétiques ont peu à peu envahi le marché, nous portons des chaussures isolantes. Les matières synthétiques composant nos chaussures nous isolent et cela finalement de manière récente à l’échelle humaine. Bien évidemment, il y a des avantages au port des chaussures mais parallèlement elles nous coupent de l’essentiel.

Si vous vous refaites le remake de vos différentes journées, vous vous rendrez compte que marcher pieds nus connectés à la terre n’arrive jamais voir très rarement. Et pourtant c’est notre état d’être le plus primaire. Peut-être constaterez-vous également votre absence à l’extérieur, enfermé dans votre bureau ou commerce quasi toute la journée vous coupant du lien au soleil et aux arbres.

Nous savons l’importance de l’énergie solaire sur notre santé, dont la fameuse synthèse de la vitamine D. Mais saviez-vous que l’énergie terrestre l’est tout autant ?

Ces bienfaits dont nous pouvons bénéficier via la Terre sont complétés par les forêts et plus particulièrement les arbres.

La nature source de santé

Nous n’avons pas toujours conscience qu’il existe un élément indispensable outre l’alimentation, l’exercice physique et le bien être émotionnel c’est la connexion à la nature.

Cette connexion est nécessaire et agit sur différent paramètres physiologiques :

  • La réduction de l’inflammation
  • Le renforcement du système immunitaire
  • Grand anti oxydant
  • Equilibre circulatoire
  • Synchronisation des biorythmes
  • Equilibre sympathique et parasympathique de notre système nerveux autonome

Comment cela est-il possible ? Et bien via différents liens, tout aussi importants les uns que les autres.

Découvrez la naturopathie

Le lien aux arbres 

Ces derniers sécrètent par l’intermédiaire de leurs feuilles des phytocides. Ce sont des molécules chimiques de défenses qui ont l’utilité de lutter contre les bactéries et les champignons. Nous autres êtres humains lorsque nous nous baladons en forêt et que notre peau est suffisamment découverte, nous absorbons grâce à elle ces molécules. Nous les absorbons également par nos voies respiratoires.

Ces molécules renforcent notre système immunitaire dont les cellules NK, cellules qui sécrètent des substances chimiques détruisant les cellules cancéreuses.

Le lien à l’énergie solaire 

Ce lien est indispensable par l’intermédiaire des UVB à la synthèse de la vitamine D. Cette vitamine participe à prévenir l’ostéoporose, à la robustesse du squelette, à la réabsorption du calcium et phosphore via les intestins….

Elle améliore la fatigue oculaire car les yeux produiront alors moins d’effort lorsqu’ils sont en présence de lumière naturelle. Elle va favoriser également la production de cellules de la rétine photo sensibilisantes nommées bâtonnet qui améliorent la vision. Elle jouera également sur la pression artérielle et sur l’humeur.

Le lien à l’énergie terrestre 

La connexion à la terre est la plus rare dans nos sociétés modernes. La surface de notre planète possède de puissantes propriétés analgésiques, anti inflammatoires, anti oxydantes et réductrice de stress.

En effet, la Terre est une source naturelle d’électrons chargés négativement et de courants électriques subtils essentiels à notre santé.

Les différents stress subit quotidiennement, que ce soit l’exposition aux pesticides, insecticides, radiation, cigarettes, pollution, graisse trans dans notre alimentation…, nous exposent à un grand nombre de radicaux libres. 

Il est donc indispensable d’apporter ce qu’on appelle des anti oxydants qui  protègent le corps des radicaux libres.

Nous en trouvons un grand nombre dans l’alimentation vivante et nous pouvons également en obtenir via la Terre en marchant pieds nus à son contact. Cela permet de neutraliser les radicaux libres qui endommagent peu à peu nos tissus.

Cette déconnexion à la Terre a des conséquences sur notre organisme et s’y connecter de manière quotidienne a de nombreux effets positifs notamment :

  • anti inflammatoires 
  • analgésiques
  • cette connexion aide à calmer le système nerveux sympathique (celui de l’action et du faire, en d’autre terme notre côté yang !)
  • meilleur sommeil
  • grande source anti oxydante

Si la rentrée est bien souvent un moment dense où nous favorisons la mise en place de bonnes habitudes ; n’oubliez pas d’être en lien avec la nature via les arbres, le soleil et la Terre une fois par jour. Votre santé commence par là.

Vanessa Dompé,
naturopathe
www.vanessadompe.fr

 

Envie de préserver sa santé ?

Téléchargez gratuitement votre guide découverte " la naturopathie et ses principes"

VOTRE PROGRAMME SANTÉ ET VITALITÉ

accédez au programme fleurs de Bach

Gestion du stress et des émotions, développement personnel pour vous et toute votre famille

Envie de préserver sa santé ?

Midi sous la Lune protège vos données,
vous ne serez pas spamé.

Découvrez les 11 clés essentielles qu’enseigne la naturopathie pour cultiver sa santé et sa vitalité naturellement

Inscrivez-vous pour recevoir votre guide découverte

En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir votre guide découverte, les newsletters, les articles exclusifs et les offres de programmes de Midi sous la Lune

Colon : la cure d’automne en naturopathie

Naturopathie

Pour la naturopathie, l’automne est une saison majeure de transition (comme le printemps) au cours de laquelle il est important de préparer son organisme à entrer dans la saison froide. L’énergie automnale invite doucement à l’introspection, au retour chez soi. C’est un moment privilégié pour faire le point, se recueillir. Si le printemps est associé au foie, l’automne est la saison du colon.Voici ici présentée la cure d’automne en naturopathie.

Quand on sait l’influence de la santé intestinale sur les autres fonctions de notre organisme, (les naturopathes hygiénistes l’ont largement démontrée), il serait dommage de ne pas s’en préoccuper lors de la saison qui lui est le plus propice.

Le colon est précieux pour sa fonction d’élimination, certes. Mais son rôle est bien plus complexe que cela. En effet, la flore bactérienne qu’il abrite est étroitement liée à notre immunité. Elle finalise le processus digestif en se chargeant des résidus de glucides et de protides, elle a un rôle dans la synthèse de certaines vitamines du groupe B et la vitamine K, elle permet une bonne assimilation des nutriments et régule notre transit. Une flore intestinale équilibrée assure une fonction de barrière naturelle capable de neutraliser les substances toxiques et de préserver ainsi le milieu intérieur de leurs effets délétères. Enfin, elle empêche l’installation et la prolifération d’une flore pathogène favorable au développement des candidoses, des parasites ou de certaines bactéries. Elle est donc responsable de l’écosystème global de notre organisme.  Les recherches récentes mettent en lumière le rôle fondamental des intestins dans la gestion de nos émotions et dans la prévention de nombreuses maladies dégénératives (voir entre autres le documentaire de Cécile Denjean : Le ventre, notre deuxième cerveau – 2013).

Tous ces éléments contribuent à notre état de santé général et on a donc tout intérêt à prendre soin de sa flore.

Si notre flore est acquise dès la naissance, elle peut être perturbée par de nombreux facteurs (antibiotiques – ceux que l’on ingère directement mais également ceux consommés indirectement à travers l’ingestion de protéines animales -, mais aussi alimentation industrielle dénaturée, stress, etc.)

La cure d’automne en naturopathie

La cure d’automne en naturopathie s’organise en trois temps aussi importants les uns que les autres : drainer, purifier et réensemencer.

Le drainage peut s’effectuer de manière mécanique à l’aide de lavements, de séances d’hydrothérapie du colon, ou avec l’aide de plantes ou d’oligo-éléments (magnésium), voire avec une combinaison des deux. Le choix se fera selon l’état de santé de vos intestins, selon votre terrain spécifique et selon votre sensibilité.

Découvrez la naturopathie

Cette première étape permet d’évacuer les toxines accumulées et de libérer l’intestin.

La phase suivante, trop souvent oubliée, consiste à assainir le colon. L’extrait de pépin de pamplemousse, l’argile, la propolis ou encore la chlorophylle pour leurs vertus purifiantes et oxygénantes sont recommandées. Votre naturopathe définira ce qui convient le mieux à votre terrain spécifique.

Enfin, le colon après avoir été drainé et assaini, peut être ré-ensemencer. Autrement dit, on peut lui apporter de nouveaux nutriments afin de favoriser une flore saine : légumes lacto-fermentés, pollen, pré et probiotiques.

Ces étapes ont chacune leur importance, elles doivent être respectées et combinées efficacement entre elles, pour rééquilibrer notre flore.

Sur le plan physique, cette cure aura pour effet d’entretenir et de stimuler la fonction immunitaire et vous évitera des épisodes de sinusite, rhume, bronchite ou tout simplement de fatigue.

Sur le plan psychique, cette cure prévient les dépressions et autres troubles de l’humeur ou du sommeil fréquentes en cette saison.

Pour que cette cure d’entretien soit la plus bénéfique possible, il est bon de l’accompagner d’une alimentation hypotoxique, saine et légère. Ainsi, cela vous donnera l’occasion de réformer certaines de vos habitudes alimentaires, si nécessaire.

A noter, cette cure d’automne aura été avantageusement précédée d’une cure de raisin qui aura déjà eu un rôle drainant et assainissant.

Delphine Lentz,
naturopathe
https://www.facebook.com/delphinenaturopathe/

Envie de préserver sa santé ?

Téléchargez gratuitement votre guide découverte " la naturopathie et ses principes"

VOTRE PROGRAMME SANTÉ ET VITALITÉ

accédez au programme fleurs de Bach

Gestion du stress et des émotions, développement personnel pour vous et toute votre famille

Envie de préserver sa santé ?

Midi sous la Lune protège vos données,
vous ne serez pas spamé.

Découvrez les 11 clés essentielles qu’enseigne la naturopathie pour cultiver sa santé et sa vitalité naturellement

Inscrivez-vous pour recevoir votre guide découverte

En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir votre guide découverte, les newsletters, les articles exclusifs et les offres de programmes de Midi sous la Lune

L’accompagnement émotionnel de la femme enceinte

Naturopathie

Apprendre à accueillir et à vivre en douceur les émotions liées à cette période si particulière de la grossesse, tant pour la femme que pour l’homme et pour le couple, c’est le chemin que vous propose la naturopathie. 

La grossesse est une étape de vie particulièrement importante, pour la femme, pour l’homme et pour le couple qu’ils forment.

Le vécu de chacun, sa personnalité, ses valeurs, mais aussi l’histoire du couple et le contexte de vie sont autant d’éléments qui influencent la manière de vivre ces 9 mois. De la nouvelle de la grossesse à l’accouchement et l’arrivée de bébé, cette période est généralement vécue intensément d’un point de vue psycho-émotionnel.

Accueillir un enfant, devenir mère, devenir père, devenir une famille, tous ces processus peuvent bouleverser, chambouler, activer ou réactiver le vécu de chacun, avec ses multiples joies mais aussi parfois ses zones d’ombres. Attendre un enfant pour la première fois c’est aussi se confronter à l’inconnu et à une partie de mystère qui nous échappe. De part tous ces éléments, la grossesse peut être rythmée de joies intenses comme être teintée d’anxiété, de frustration, ou encore d’incompréhension…L’imprégnation hormonale liée à la grossesse peut renforcer ces sentiments voir créer des vagues d’humeur inattendues, souvent qualifiées de « montagnes russes ».

Ici encore la naturopathie se propose d’accompagner la femme (et l’homme) dans ce processus et ce de manière globale et individualisée.

Parmi ces outils, les fleurs de Bach ou élixirs floraux sont de considérables atouts. Ces macérâts de plantes inventés par le Dr. Bach dans les années 30 sont considérés comme des harmonisants émotionnels. Mimulus (peur), Rock Rose (angoisse), Wild Oat (frustration), Holly (colère), Mustard (mélancolie passagère), Olive (fatigue), Impatiens (impatience), Walnut (transition), chacun de ces élixirs a une résonnance émotionnelle spécifique qu’il convient d’accorder au vécu de chacun. Ces élixirs sont fabriqués sur un substrat alcoolique : trois gouttes directement sous la langue par prise suffisent et ne constituent pas en soi une contre-indication aux femmes enceintes. Néanmoins pour les plus avertis, il est bon de noter que certains laboratoires les vendent également sous forme de granules.

Des techniques de relaxation telles que la sophrologie, la pratique régulière de respirations ventrales, la méditation ou encore la cohérence cardiaque permettent de tempérer les émotions, d’apprendre à les accueillir et à les vivre en douceur.

Le couple qui éprouve le besoin de partager des moments de détente ensemble peut profiter des soirées ou d’instants calmes pour se masser avec de l’huile végétale neutre de type amande douce, rose musquée, ou encore d’onagre, ce qui aura le mérite, chez la femme notamment, de nourrir la peau afin de conserver son élasticité en prévention d’éventuelles vergetures. La pratique de Yoga ou de Pilate prénatal constituent des activités quotidiennes également très adaptées à la femme enceinte, l’accompagnant sur le plan physique mais aussi psycho-émotionnel.

Est-il encore besoin de préciser que le respect des temps de repos est indispensable à la gestion des émotions ? La fatigue exacerbe la sensibilité. De sensible on devient hypersensible et la moindre émotion peut devenir totalement démesurée. Un sommeil de qualité et de quantité suffisant, des petites siestes, des grasses matinées ou des temps de pause répartis dans la journée sont des choses simples mais fondamentales à l’équilibre émotionnel.

Au niveau alimentaire, des apports réguliers d’oméga 3, de magnésium et de vitamines B permettent de nourrir le système nerveux et de soutenir la sphère émotionnelle. Rappelons à ce titre qu’ils préviennent du post-partum.

Enfin, bien sur, être accompagné(e), entouré(e) de personnes respectueuses, empathiques et bienveillantes participe au bien être et bien vivre. Alors entourez vous d’amis ou des membres de votre famille qui vous sont chers, mais aussi d’une sage femme ou d’un(e) gynécologue-obstétricien qui soit à votre écoute, qui vous comprenne et respecte vos choix. Vous ne vivrez votre grossesse que plus sereinement. Et si le besoin se fait sentir, plutôt que de rester seul(e), désarmé(e) face à ses difficultés, il ne faut pas hésiter à consulter. Savoir faire appel aux services d’un praticien quel qu’il soit quand on en a besoin, c’est aussi savoir prendre soin de soi…et de la vie en soi.

Nina Bossard
Naturopathe
www.nina-bossard-naturopathe.fr

Ces conseils sont à titre indicatif et informationnel. Ils ne se substituent aucunement à un avis médical expert.

Envie de préserver sa santé ?

Téléchargez gratuitement votre guide découverte " la naturopathie et ses principes"

VOTRE PROGRAMME SANTÉ ET VITALITÉ

accédez au programme fleurs de Bach

Gestion du stress et des émotions, développement personnel pour vous et toute votre famille

Envie de préserver sa santé ?

Midi sous la Lune protège vos données,
vous ne serez pas spamé.

Découvrez les 11 clés essentielles qu’enseigne la naturopathie pour cultiver sa santé et sa vitalité naturellement

Inscrivez-vous pour recevoir votre guide découverte

En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir votre guide découverte, les newsletters, les articles exclusifs et les offres de programmes de Midi sous la Lune

Coup de coeur pour Ma bulle naturo !

Naturopathie

C’est un véritable coup de cœur pour Midi sous la Lune! Une toute nouvelle boxe est née ! Et elle est entièrement dédiée à la naturopathie. Sa créatrice, la naturopathe Maiwenn L’hostis, nous la présente dans cet interview. À découvrir sans plus tarder!

MSL: Ma Bulle Naturo est née il y a quelques semaines maintenant. Peux-tu nous expliquer le concept ?

Maiwen L’hostis : Ma Bulle Naturo ou « La box pour prendre soin de soi » est d’abord une box imaginée pour vous faire du bien ! Elle se veut 100% écolo et 100% naturo.
L’idée est de faire découvrir ou approfondir au « grand public » le merveilleux univers de la naturopathie, afin que chacun puisse devenir acteur de sa santé !

Ma Bulle Naturo est imaginée autour d’une thématique naturopathique et est composée de 4 éléments principaux, tous liés à cette thématique et fondés sur les piliers de la naturopathie :

• Un livret avec des explications et des conseils, que je rédige,
Un ou des objets « naturels », assorti(s) d’une fiche « Do it yourself »,

• Un ou deux aliments sains, originaux, bios, de saison,

• Une fiche « En Mouvement », indispensable à un bon équilibre physique et psychique, écrite par des professionnel(le)s de leur discipline.

• Un contenu enrichi exclusif sur le site pour approfondir les découvertes.

Une thématique différente est abordée dans chaque nouvelle box tous les deux mois. La 1ère, « Activer mes supers pouvoirs » sortie le 21 mars dernier, introduisait le thème de la vitalité ou de la force vitale, fondamentale en naturopathie. La 2nde, appelée « Ménage de printemps », qui vient de paraître le 21 mai, décortique comment l’organisme « s’encrasse » de toxines et comment les « nettoyer ».

MSL: En plus du côté naturo, il y a aussi une grande coloration éthique et écolo dans Ma bulle Naturo…

Maiwen L’hostis : J’ai imaginé ce projet autour des valeurs que je porte. Ma Bulle Naturo est la plus écologique et humaine possible :

  • les choix des produits et contenants sont guidés par la volonté de limiter l’impact environnemental de la box (par ex : pas de suremballage, une boîte recyclable,…),
  • nous choisissons des partenaires (pour la partie mouvement par exemple) et fournisseurs que nous connaissons ou avec qui nous établissons une relation de confiance, qui sont à échelle locale, humaine et respectueuse socialement et environnementalement.
  • l’idée est également de sensibiliser le plus grand nombre à la naturopathie et de la rendre accessible, en mettant en avant des moyens naturels et « faciles ».

MSL: Je crois que c’est aussi une aventure familiale non ?

Maiwen L’hostis : Ma sœur, ma mère et mon père se sont ralliés tout naturellement au projet, en apportant chacun ses compétences. Sans eux, le projet n’aurait pu voir le jour ni perdurer !! C’est un vrai travail d’équipe ! Ma sœur s’occupe plus particulièrement de l’aspect marketing, ma mère de la logistique et mon père de la gestion.

MSL: Comment fait-on pour en savoir plus et pour la commander ?

Maiwen L’hostis : Rendez-vous sur le site www.mabullenaturo.com et sur nos pages Instagram et Facebook. Vous pouvez la commander à l’unité (formule « Juste curieux »), en choisissant celle du moment ou les précédentes, ou vous abonner pour 6 mois (3 boxs) ou 1 an (6 boxs).

Interview réalisée par Charlotte Guillot

Envie de préserver sa santé ?

Téléchargez gratuitement votre guide découverte " la naturopathie et ses principes"

VOTRE PROGRAMME SANTÉ ET VITALITÉ

accédez au programme fleurs de Bach

Gestion du stress et des émotions, développement personnel pour vous et toute votre famille

Envie de préserver sa santé ?

Midi sous la Lune protège vos données,
vous ne serez pas spamé.

Découvrez les 11 clés essentielles qu’enseigne la naturopathie pour cultiver sa santé et sa vitalité naturellement

Inscrivez-vous pour recevoir votre guide découverte

En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir votre guide découverte, les newsletters, les articles exclusifs et les offres de programmes de Midi sous la Lune