fbpx

Détox de sucre : mode d’emploi

par | Mar 13, 2019 | Bien dans son assiette

Nous mangeons actuellement 10 à 15 fois plus de sucre qu’il y a un siècle soit 25 à 35 Kg de sucre par personne. C’est trop ! Beaucoup beaucoup trop. Car désormais le sucre s’incruste partout : pizzas, soupes de légumes industrielles, conserves, mayonnaises, légumes en barquette, charcuteries… A tel point qu’il est devenu le poison n°1 et si addictif de nos chers bambins.

Or, non seulement le sucre n’est pas nécessaire d’un point de vue nutritionnel mais il est surtout responsable de problèmes de santé graves de plus en plus prégnants dans nos sociétés.

Le sucre c’est quoi?

Le sucre est constitué de saccharose, une molécule elle-même constituée à part égale de glucose et de fructose. Lorsqu’il est raffiné, donc blanc, le sucre se compose à 100% de saccharose. Lorsqu’il est complet, il contient en plus de la mélasse source de minéraux.

Les dangers du sucre

Avec son documentaire SugarLand, Damon Gameau a tout récemment réalisé une expérience unique. Pendant 60 jours, il a testé sur lui les effets d’une alimentation composée uniquement de produits industriels considérés comme sains et équilibrés : céréales, yaourts 0%, biscottes, smoothies, compotes, soupes…Leur point commun : leur richesse en sucre cachés et ajoutés. Conclusion : il prend plus de 8 kg, 10 cm de tour de taille, il développe un prédiabète, son humeur se dégrade et son immunité s’effondre… En deux mois seulement!

Car consommé régulièrement et à haute dose, « le fructose peut vous détruire le foie et engendrer les mêmes maladies (toutes les maladies !) que l’alcool » explique le Dr Robert Lustig dans Sucre l’amère vérité. « Cette haute dose de sucre chronique accroît aussi considérablement le risque de diabète de type 2. » rappelle encore le site LaNutrition.fr . Il est donc urgent de s’en détoxiquer.

Détox de sucre : mode d’emploi

1- Bannissez les aliments transformés et ultra transformés de votre réfrigérateurs : lorsque vous achetez votre nourriture, vérifiez systématiquement la composition décrite sur l’étiquette. Du sucre a été ajouté? Reposez cet article immédiatement dans le rayon, il ne doit plus faire partie de vos habitudes de consommation ni de celles de vos enfants. Ça peut vous paraître drastique mais c’est pourtant la première, voire la plus importante, règle nécessaire à observer. Et vérifiez bien chaque produit. Absolument tout ce que vous achetez au supermarché, même le « salé », doit faire l’objet de toute votre attention !!! Vous allez être surpris.

2- Cuisinez ! A présent, il n’y plus 36 moyens. Il faut vous (re)mettre un minimum en cuisine. Aurez-vous l’idée d’ajouter du sucre dans vos plats? Certainement pas… Quant à la sauce tomate, cuisinez-là avec des tomates bien mûres et bien fraiches. Pour corriger l’acidité, préférez un morceau de carotte ! Vous n’avez pas le temps pour vous mettre à vos fourneaux ?? Tatatata! Quelques légumes grossièrement coupés et cuits à la vapeur, un filet d’huile d’olive, du sel et des herbes aromatiques, une salade de jeunes pousses ou quelques crudités parsemées de graines germées, de graines de sésame et de graines de chia, et deux oeufs bio à la coque… Voilà un repas complet et promptement préparé. Alors plus d’excuse, que des idées !! Un dessert ? Il n’est absolument pas obligatoire. Mais s’il est important pour vous, pensez aux compotes de fruits (et seulement de fruits). Maison évidemment 😉 Mais rien de tel que de progressivement les éliminer de vos menus, et même de ceux de vos enfants. Si j’y suis arrivée, vous le pourrez vous aussi. Mes enfants sont tout aussi gourmands que tous les enfants !

3- Et pour leur goûter?

N’en proposez pas tous les jours !! Si et seulement s’ils vous le réclament, proposez-leur des fruits comme une banane, des pommes et tous les fruits de saison. Posez sur la table de la cuisine un bol d’amandes, de cerneaux de noix et/ou de noisettes.

Côté préparations (gâteaux, pâtes à tartiner maison), réduisez progressivement les quantités de sucre ajouté à vos recettes et préférez des farines comme la farine de châtaignes qui donnera un goût un peu plus prononcé.

4- Comment se déshabituer ?

Comme le sucre possède un grand pouvoir addictif, il est nécessaire de s’en détoxiquer progressivement. En ayant banni tous les aliments transformés et préparés ainsi que les gâteaux préparés, vous aurez déjà franchi un grand pas. Bannissez aussi le sucre blanc que vous remplacerez par d’autres sources. Lesquelles ?

VOTRE GUIDE DE NATUROPATHIE OFFERT

Le sucre complet : attention, ne confondez pas le sucre complet avec le sucre roux ou la cassonade. Ces deux derniers ne sont rien d’autre que du sucre blanc recoloré avec du caramel… Le sucre complet ou intégral, tout comme le Rapadura, a subi moins de processus de transformation et conserve des minéraux comme le potassium, le calcium, le magnésium. Son pouvoir sucrant est plus faible que le sucre blanc. Il vous permettra donc, dans un premier temps, de commencer à vous déshabituer doucement du goût du sucre. Ensuite réduisez progressivement les doses de sucre que vous consommez : dans vos boissons chaudes et celles de vos enfants, dans vos yaourts, dans vos préparations culinaires.

Le miel : avec un pouvoir sucrant de 30% à 40% supérieur au sucre de table, il vous permet d’en manger des quantité plus faible. Mais cela reste du sucre, ne l’oubliez pas. Une cuillère à café de miel représente 1/3 de la consommation journalière maximale de sucre recommandée par l’OMS.

Le sirop d’agave: extrait d’un cactus mexicain, sa texture est proche de celle du miel et, tout comme ce dernier, son pouvoir sucrant permet d’en mettre moins. S’il est riche en minéraux, il est néanmoins composé de 60 à 90% de fructose qui sera donc stocké sous forme de graisse dans votre foie si vous en consommez trop ! Préférez donc le sirop d’érable qui a l’avantage de contenir beaucoup moins de fructose.

Quand à la stevia, si elle est issue d’une plante, elle a néanmoins subi de nombreuses transformations et reste un édulcorant qui même s’il est « naturel » présente les mêmes risques potentiels que tous les édulcorants.

Pour conclure, il ne vous reste plus que trois actions à mettre en place pour changer vos habitudes : banissez les plats et les préparations industrielles,   remplacez le sucre blanc par du sucre complet, du Rapadura, du sirop d’érable, du miel… et réduisez progressivement les doses jusqu’à vous déshabituer complètement. Vous verrez : le sucre finira par vous paraître écoeurant !

Charlotte Guillot

Naturopathe

À lire aussi

Alimentation transformée: attention danger !

Candidose chronique : comment la prévenir, comment en finir?

Envie de préserver sa santé ?

Téléchargez gratuitement votre guide découverte " la naturopathie et ses principes"

VOTRE PROGRAMME SANTÉ ET VITALITÉ

accédez au programme fleurs de Bach

Gestion du stress et des émotions, développement personnel pour vous et toute votre famille

Envie de préserver sa santé ?

Midi sous la Lune protège vos données,
vous ne serez pas spamé.

Découvrez les 11 clés essentielles qu’enseigne la naturopathie pour cultiver sa santé et sa vitalité naturellement

Inscrivez-vous pour recevoir votre guide découverte

En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir votre guide découverte, les newsletters, les articles exclusifs et les offres de programmes de Midi sous la Lune

Share This
%d blogueurs aiment cette page :