fbpx

Pour une douce détox, la monodiète parfaite

par | Nov 10, 2017 | Bien dans son assiette

La monodiète vous connaissez? C’est une pratique bien connue en naturopathie pour mettre au repos son organisme et l’aider à se détoxiquer et à se régénérer. Sans stress, sans peur de mourir de faim, et en adaptant cette détox à son goût, à son rythme et à ses envies. A chacun sa monodiète !

Chaque jour, des toxines s’accumulent dans notre organisme. Notre corps les chasse naturellement grâce au foie, aux intestins, aux reins, à la peau, aux poumons… Stress, pollution, excès alimentaires, alcool, nicotine, manque de sommeil… ça peut tout de même faire beaucoup et nos organes peuvent vite se trouver dépassés par la charge de travail que nous leur demandons de fournir! Et là, c’est l’épuisement assuré. Baisse d’énergie, baisse d’immunité, prise de poids, peau disgracieuse… il est temps de faire quelque chose, de se nettoyer de l’intérieur, pour libérer l’énergie sans se stresser, sans s’épuiser davantage. Et pour ça, la monodiète est parfaite.

Monodiète : de quoi s’agit-il?

La monodiète consiste à ne consommer qu’un seul aliment ou une seule famille d’aliments (comme les légumes par exemple) pendant au moins un repas. Cela va permettre de mettre le système digestif au repos, donc d’utiliser moins d’énergie pour la digestion et plus pour la détox.

A vous d’adapter cette cure selon vos goûts, selon vos envies, votre rythme et votre mode de vie. Un ou plusieurs soirs par semaine, un jour à installer régulièrement, voire plusieurs sans dépasser trois jours consécutifs… Bref à chacun sa monodiète! Le tout est de se sentir bien.

Les règles à respecter sont d’écouter les saisons, de consommer des aliments de qualité biologique, des céréales demi-complètes ou complètes, de bien s’hydrater pendant toute la durée de la cure avec une eau pure (résidu à sec à 180° inférieur à 150 mg/L), des tisanes de romarin ou de thym. Une fois la monodiète terminée, il faut éviter pendant quelques jours de consommer de la viande ou des légumineuses (pois chiche, pois cassés, lentilles…).

Les monodiètes les plus courantes

Voici quelques exemples de monodiètes les plus courantes :

La monodiète de pommes

C’est la monodiète la plus connue et la plus pratiquée parce que la pomme est un fruit que l’on trouve toute l’année et dans de nombreuses variétés. On peut la consommer crue ou cuite, en morceaux, en compotes…et varier les plaisirs au cours de la cure.

NATUROPATHIE : VOTRE GUIDE OFFERT

Riche en antioxydants et en pectines, c’est un antiseptique intestinal de choix ainsi qu’un dépuratif hépatique. Elle a en plus une action coupe faim non négligeable 😉

La monodiète de raisins

Elle se pratique couramment à l’automne. Le raisin est connu pour être un grand draineur de l’organisme !

La monodiète de riz

Il faut bien sûr choisir un riz complet ou demi-complet. Cette monodiète est idéale pour les plus frileux.

La monodiète de carottes

Avec elle, vous pouvez aussi varier les plaisirs : rapées, en bâtonnets, cuites, vichy ou en purée, cette monodiète sera particulièrement laxative et cicatrisante. Et votre peau en redemandera !

Charlotte GUILLOT

Naturopathe

À lire aussi:

Détox : ce que vous devez savoir avant de vous lancer

Au printemps : objectif détox ! 

Envie de préserver sa santé ?

Téléchargez gratuitement votre guide découverte " la naturopathie et ses principes"

VOTRE PROGRAMME SANTÉ ET VITALITÉ

accédez au programme fleurs de Bach

Gestion du stress et des émotions, développement personnel pour vous et toute votre famille

Envie de préserver sa santé ?

Midi sous la Lune protège vos données,
vous ne serez pas spamé.

Découvrez les 11 clés essentielles qu’enseigne la naturopathie pour cultiver sa santé et sa vitalité naturellement

Inscrivez-vous pour recevoir votre guide découverte

En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir votre guide découverte, les newsletters, les articles exclusifs et les offres de programmes de Midi sous la Lune

Share This
%d blogueurs aiment cette page :