fbpx

Se débarrasser des vers intestinaux naturellement

par | Fév 13, 2019 | Happy cures

La parasitose intestinale, malgré sa fréquence chez les enfants (70 à 80 % des enfants seraient un jour ou l’autre infestés par Enterobius vermicularis ou oxyure), est peu souvent considérée par le corps médical. Alors que nos grand-mères avaient pour habitude de vermifuger régulièrement leurs chérubins, il semble que cela soit passé de mode…

 

Pourtant, les parasites intestinaux sont la cause de nombreux troubles : sommeil perturbé, irritabilité et humeur grincheuse, fatigue traînante, toux et affections ORL, troubles digestifs tels que des douleurs intestinales, un transit déséquilibré ou encore des flatulences odorantes.

Ces symptômes sont directement provoqués par les parasites qui rejettent des substances toxiques, détournent certaines substances nutritives à leur profit et perturbent ainsi l’équilibre global de l’organisme.

Chez les enfants, on peut la soupçonner si une excitabilité inhabituelle s’installe, particulièrement marquée en fin de journée, accompagnée de démangeaisons, d’une toux sèche (souvent nocturne), de cernes sous les yeux, de pleurs, de nervosité, de crises d’angoisse… La difficulté à trouver le sommeil et les réveils nocturnes peuvent aussi être des signes à repérer, ainsi qu’une « goutte au nez » persistante. Ces signes sont généralement aggravés à l’approche de la nouvelle lune et de la pleine lune : les parasites femelles des oxyures, responsables de la majorité des parasitoses, pondent leurs œufs à cette période, et provoquent un prurit anal, et une irritabilité que l’on peut bien comprendre !

On pense principalement aux vers lorsqu’on évoque les parasites intestinaux, bien qu’ils ne soient pas les seuls. Mais qui sont ces bestioles ?

Oxyures, ascaris et taenias

Les oxyures sont des vers à l’aspect ronds et blanchâtres qui mesurent de 5 mm à 1 cm. Ils sont responsables des affections les plus courantes, surtout chez les enfants qui avalent leurs œufs en jouant dans la terre, en touchant des aliments ou des objets infectés (car les œufs des oxyures sont très résistants, ils peuvent vivre jusqu’à deux semaines à l’air libre !), ou par auto-contagion en se grattant le derrière. Les œufs des oxyures éclosent dans l’intestin et ces vers ont une durée de vie de 3 semaines environ. Les femelles adultes pondent environ 10000 œufs sur le pourtour de l’anus, ce qui cause les fameuses démangeaisons qui confèrent à nos enfants une délicatesse et un raffinement incontestables.

Autres compagnons de route, moins fréquents car plus spécifiques des zones tropicales, les ascaris. De la famille des nématodes, les ascaris ressemblent à nos vers de terre. Ils peuvent mesurer de 20 à 40 cm et se logent dans l’intestin grêle. Les symptômes causés par leur présence peuvent se révéler graves : atteinte pulmonaire, crampes abdominales douloureuses, fatigue persistante, diarrhées, amaigrissement et dans de rares cas, des désordres hépatiques ou biliaires. Les œufs des ascaris se trouvent sur les fruits et légumes et sont ingérés au moment de leur consommation. Notons que les symptômes provoqués par les ascaris dépendent de la maturité du ver. La phase larvaire provoque une toux, un besoin d’expectorer car elle a lieu dans le foie et les poumons. Adulte, l’ascaris entraîne des diarrhées, des douleurs abdominales ou encore des nausées.

Les taenias, ou vers solitaires sont au cœur de nombreuses plaisanteries qui leur valent leur si terrible réputation. Il est vrai que ces longs vers plats (ils peuvent atteindre 10 mètres de long) sont la cause de nombreux dégâts : troubles de l’appétit, carences nutritionnelles, douleurs abdominales, nausées, grande fatigue…

Ces vers parviennent jusqu’à nos intestins à travers la viande de porc (taenia solium) ou de bœuf (taenia saginata) mal cuite.

Les solutions sont nombreuses pour éradiquer ces hôtes peu désirés, et pour éviter de nouvelles invasions. L’important est d’instaurer le traitement vermifuge de manière régulière et de le considérer comme partie intégrante de notre hygiène de vie.

Pour déloger efficacement les parasites intestinaux, de nombreux remèdes sont efficaces. Il suffit de bien les combiner et d’agir sur le long terme afin de définir le protocole qui conviendra le mieux, sachant qu’il est recommandé de se vermifuger tous les deux à trois mois, ou mieux encore tous les mois au moment de la pleine lune.

Choisissez bien vos aliments !

Certains aliments contiennent des substances vermifuges, ou favorisent leur évacuation. Privilégiez :

– l’ail bien sûr, sous toutes ses formes. Ne vous en privez pas ! Une vieille recette de grand-mère à tester : faites bouillir une douzaine de gousses d’ail avec des aromates (thym, laurier sauce) pendant 10 à 15 minutes. Servez-le en potage, accompagné d’une tranche de pain complet sur laquelle vous aurez versé au préalable un filet d’huile d’olive. Bien sûr, consommez également les gousses d’ail.

– les graines et l’huile de courge. L’action vermifuge de la courge est liée à la cucurbitacine efficace contre les ascaris, mais aussi contre le taenia (cette substance permettrait de détacher sa tête de la paroi intestinale).

– la choucroute fraîche (au rayon frais des magasins bio) ou le jus de chou frais.
– le fenouil
– la carotte crue, particulièrement facile à proposer aux enfants, râpée (et agrémentée d’ail !)
– le curcuma et le clou de girofle

Les infusions de thym (consommées de 3 à 4 fois par jour pendant au moins 15 jours) ou l’écorce de cannelle en décoction (comptez 15 à 20 g de bâton pour 1 litre d’eau, 2 à 3 tasses par jour) constituent aussi des anti-parasitaires efficaces.

Il est à noter qu’un terrain acidifié et oxydé favorise la prolifération des parasites. Veillez donc à vos apports en aliments anti-oxydants et alcalinisants.

Parmi les remèdes issus du monde végétal, la coque de noix verte (teinture ou sous forme d’extrait liquide sans alcool) est préconisée en prises 3 jours avant et 3 jours après la pleine lune.

L’extrait de pépins de pamplemousse aux vertus antiparasitaires incontestables, constitue un remède intéressant sans contre-indication majeure.

Du côté des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont particulièrement efficaces pour éradiquer les vers. L’huile essentielle de tea-tree (Melaleuca Alternifolia) qui ne présente aucune contre-indication aux doses physiologiques, peut être utilisée en massage externe sur le ventre (solution intéressante pour les enfants), ou en interne.

L’huile essentielle de thym à linalol (thymus vulgaris linaloliferum) est également recommandée, comme l’huile essentielle d’origan compact (origanum compactum). Ces  deux dernières huiles sont toutefois à utiliser avec la plus grande précaution et après avoir pris l’avis d’un professionnel !

Il est aussi possible de se procurer des suppositoires à base d’huiles essentielles tolérées par les enfants et les bébés, demandez conseil à votre naturopathe aromathérapeute.

Sont proposés dans le commerce des solutions prêtes à l’emploi telles que des synergies d’extraits de plantes (matricaire, fenouil, romarin, marjolaine, houblon,…) ou des combinaisons de prébiotiques associées à certaines huiles essentielles.

Et les remèdes homéopathiques ?

Les remèdes homéopathiques ont largement leur mot à dire dans le traitement des parasitoses intestinales dues aux vers. Si Cina est fréquemment recommandé en granules ou en dose, référez-vous à votre médecin homéopathe et suivez son protocole déterminé en fonction de votre terrain spécifique.

Derniers conseils de bon sens : en cas d’infection d’un membre de la famille, il est bon de traiter toute la famille compte tenu du phénomène de contagion très rapide.

Veillez à respecter des règles d’hygiène simples, comme se laver les mains fréquemment, avec une brosse à ongles si nécessaire.

Enfin, il est logique que ce soit dans un côlon engorgé que se développent le mieux les parasites. Une bonne hygiène intestinale est donc vivement recommandée (vous pouvez y contribuer par des apports alimentaires et des compléments favorables à une flore équilibrée, par des séances d’hydrothérapie du côlon, etc).

Alors, bonne chasse !

Delphine Lentz
Naturopathe 

Les indications contenues dans cet articles sont données à titre informatif. Elles ne sauraient se substituer en aucun cas à un avis médical. 

☆Découvrez les 11 clés essentielles que vous enseigne la naturopathie pour préserver votre santé et booster votre vitalité : votre guide est offert ! 

☆☆☆ Vous ne voulez pas perdre de temps et apprendre et appliquer dès aujourd’hui et facilement en 12 étapes les connaissances des naturopahes et préserver l’avenir de votre santé? Le programme l’Instant Naturo est fait pour vous ! 

Envie de préserver sa santé ?

Téléchargez gratuitement votre guide découverte " la naturopathie et ses principes"

VOTRE PROGRAMME SANTÉ ET VITALITÉ

accédez au programme fleurs de Bach

Gestion du stress et des émotions, développement personnel pour vous et toute votre famille

Share This