fbpx

Zoom sur les huiles essentielles de thym

par | Fév 21, 2018 | Happy cures

Le thym, ce petit arbrisseau des garrigues, est connu depuis des millénaires pour ses qualités gustatives et curatives. Son grand besoin de soleil et sa toute petite soif, l’on conduit à choisir la Provence comme terre de prédilection, où il y porte le nom chantant de « Farigoule ». Néanmoins c’est un oublié de la littérature en aromathérapie, on trouve peu ou pas de renseignements le concernant. En tout cas trop peu pour lui rendre hommage.

Il existe des dizaines de variétés de thym. En aromathérapie, on les classes en fonction de leurs molécules aromatiques dominantes. Dans une grande majorité des cas, l’ensoleillement et l’altitude détermineront la prédominance de certaines de ces molécules. Il est important de ne pas les confondre en se référant bien à leur nom latin car elles n’ont pas les mêmes propriétés et aussi pas les mêmes contre-indications.

Les trois huiles essentielles de Thym que nous aborderont ici, sont particulièrement intéressantes en aromathérapie.

Tout d’abord, le Thym vulgaire à Linalol – THYMUS VULGARIS LINALOLIFERUM, est une huile essentielle communément utilisée. Cette variété de thym pousse à une altitude comprise entre 500 et 1300 mètres, sur des versants très ensoleillés. Son action douce et stimulante de l’immunité sera particulière utile pour les enfants, en ce qui concerne les infections pulmonaires. Sa dominante aromatique est donc le Linalol qui lui confère une bonne efficacité dans les infections chroniques, c’est une huile qui « nettoie » et qui redonne du tonus. D’ailleurs son effet tonifiant permet d’aider les enfants souffrant d’un épuisement nerveux. Elle a également une très bonne action antiparasitaire et antifongique, notamment contre la prolifération du Candida Albicans.
C’est une huile essentielle particulièrement bénéfique aux personnes timides, sensibles, ayant une tendance à l’introversion.

Conseils d’utilisation :

Candida : 2 gouttes d’huile essentielle de Thym à Linalol + 4 gouttes d’huile végétale de coco, en massage sur le ventre, trois fois par jour pendant 21 jours.

Infections pulmonaires (aussi virus, microbes) : 2 gouttes d’huile essentielle de Thym à Linalol + 4 gouttes d’huile végétale de calophylle, en massage sur la zone des poumons, pendant 3 jours.

Dans les deux cas, une goutte au lieu de deux, pour les enfants de moins de 12 ans.

Le Thym à Thujanol – THYMUS VULGARIS THUJANOLIFERUM, est assez rare, il pousse à plus de 1300 mètres, on le trouve principalement dans la Drôme. Sa prédominance en Thujanol lui confère une action anti-infectieuse et antibactérienne très puissante ! Elle est particulièrement utilisée contre les états grippaux avec des manifestations de toutes sortes : gorge, nez, poumons, oreille, etc… Elle est aussi très efficace contre les affections gynécologiques, urinaires et intestinales.

 

Conseils d’utilisation :

Angine : 2 gouttes sous la langue, 3 fois par jour, pendant 48h (Faucon).

Infections urinaires : 2 gouttes d’huile essentielle de thym à Thujanol + 4 gouttes d’huile végétale d’argan, en massage en dessous du nombril, 3 fois par jour, pendant 5 jours.

Le Thym à Thymol – THYMUS VULGARIS THYMOLIFERUM, est une variété d’une efficacité redoutable. Presque aussi puissante que l’huile essentielle d’Origan (mais mieux tolérée), elle a une très belle action anti-infectieuse à large spectre. Sa particularité est d’avoir aussi une action eubiotique, c’est-à-dire qu’elle favorise la bonne flore intestinale, la flore saprophyte, tout en éliminant la flore pathogène. Elle a donc une action de terrain, pour tout ce qui touche au système immunitaire, en particulier dans les cas de chronicité.
Energétiquement, elle permet de prendre conscience de ses racines, de son identité. Elle nous invite à comprendre d’où l’on vient pour savoir où l’on va.

Conseils d’utilisation :

Etats grippaux : 2 gouttes d’huile essentielle de Thym à Thymol dans 4 gouttes d’huile végétale d’argan en massage sur la face interne des poignet et au niveau du plexus solaire, pendant 7 jours.

Les huiles essentielles de thym sont bien tolérées aux doses physiologiques. Aussi, il conviendra de TOUJOURS les diluer dans de l’huile végétale, en particulier le Thym à Thymol qui peut être irritant pour la peau.

Les conseils indiqués sont uniquement donnés à titre informatifs et ne dispensent pas d’une consultation avec un professionnel de santé.

Source : « Traité d’aromathérapie scientifique et médicale » Michel Faucon.

Retrouvez mes conseils sur les huiles essentielles dans le cahier pratique « L’essentielle de l’aromathérapie » aux Editions Vivre-Mieux.

Vanessa Benhayoun, Naturopathe

Envie de préserver sa santé ?

Téléchargez gratuitement votre guide découverte " la naturopathie et ses principes"

VOTRE PROGRAMME SANTÉ ET VITALITÉ

accédez au programme fleurs de Bach

Gestion du stress et des émotions, développement personnel pour vous et toute votre famille

Share This
%d blogueurs aiment cette page :